mercredi 26 mai 2010

Pierre Lantin, 4ème candidat à Namur (BELG.UNIE)

Fidèle lecteur de ce blog, Pierre Lantin (Belge et fier de l'être) a décidé de se présenter aux élections du 13 juin. Il sera le 4ème candidat effectif de la liste BELG.UNIE (cartel entre les partis BUB et CDF) dans la circonscription électorale de la province de Namur :

"Pierre, pourquoi t'es-tu engagé en faveur de l'unité de la Belgique, d'abord via ton blog et aujourd'hui en te présentant aux élections sur la liste BELG.UNIE?
- Eh bien, c'est une longue histoire. Etant petit, quand j'ai découvert que la Belgique était multilingue, j'ai trouvé çà formidable, d'autant plus que j'étais déjà de nature tolérante. Mes parents votaient pour le parti Ecolo, et j'avais la même opinion qu'eux, qui s'est renforcée quand j'ai appris qu'ils collaboraient avec Groen. Mais mon engagement est né...enfin pas vraiment né, disons qu'il était à l'état de spermatozoïde quand j'ai entendu parler de "Bye Bye Belgium" en 2006. Je ne l'ai pas vu, mais çà a suffi pour créer un timide début d'engagement pro-belge. Cet engagement s'est agrandi très progressivement dans les mois qui ont suivi jusqu'aux élections de 2007. Etant en âge de voter, j'étais déjà assez déçu de ne voir que des partis régionaux. Ensuite, la formation du gouvernement s'éternisant et le discours royal du 21 juillet aidant, ma conviction s'est un peu plus renforcée. Un jour, peu après la première chute du gouvernement, je lis aux infos "pétition pour l'unité de la Belgique", événement qui allait donner un coup de poing décisif à mon belgicisme, surtout depuis que j'ai vu le succès qu'elle avait obtenu. Etant de nature très curieuse, j'ai recherché "belgique unie" sur google pour voir si d'autres sources en parlaient. Premier site de la liste : "BUB, Belgische Unie-Union Belge". Intrigué, je clique dessus. C'est ainsi que j'ai découvert le parti dont les idées m'ont immédiatement séduit, car je le trouvais plus audacieux que n'importe quel autre parti. Dans les quelques mois qui ont suivi, je fréquentais régulièrement le forum de Marie-Claire Houard et ai participé à la manifestation du 18 novembre 2007. Malheureusement, le dit forum a vite fait d'être envahi par des adversaires qui n'étaient pas toujours très courtois. Je l'ai donc quitté par lassitude de ces attaques répétitives. Mais j'avais toujours en moi le besoin de m'exprimer, et cherchais un moyen de le faire sans me faire systématiquement rabrouer. C'est ainsi que j'ai découvert le système des blogs. L'idée m'a tout de suite plu, je me suis inscrit vers mars 2008, date à laquelle j'ai déménagé chez over-blog pour diverses raisons. Ca, c'était pour la naissance de mon engagement.
Si j'ai choisi l'unitarisme, c'est parce que çà m'a tout de suite semblé être une idée ambitieuse et radicale pour le pays, et seule une idée réellement ambitieuse pouvait me satisfaire pour justifier mon engagement. Plus tard, le président de ce même parti m'a proposé de me faire membre. Je me suis dit "pourquoi pas, un statut me permettra de me battre plus facilement à leurs côtés". J'ai donc tout de suite accepté. En regardant les événements à travers les yeux du BUB, qui avait une vision politiquement incorrecte (ce qui me plaisait également chez eux), je me suis radicalisé, avant de finalement être un peu calmé. Je me considère maintenant, avec David Charlier, comme l'aile modérée du parti. Ensuite, il y a une semaine ou deux, Hans me téléphone pour me dire que cette fois, le BUB se présentait à Namur et m'a proposé de m'inscrire sur la liste. Bien que voyant çà comme un projet fou, j'ai tout de suite accepté, estimant que çà valait le coup d'essayer (je précise au passage que je suis 4ème effectif).

- Que propose la liste BELG.UNIE pour résoudre les problèmes politiques que nous connaissons?
- Le BUB propose comme finalité la création d'une nouvelle Belgique unitaire basée sur les neuf provinces (puisque le Brabant aura été réunifié entretemps) car nous estimons que l'origine de nos problèmes actuels est un fédéralisme bipolaire et mal conçu, et s'il n'en est pas à l'origine, il les a aggravés. Ce que nous reprochons au fédéralisme actuel, c'est d'être coûteux (10 milliards d'euros par an au total), inefficace (compétences éparpillées suite aux régionalisations massives), discriminatoire (basé sur la langue), anti-démocratique (pas de partis nationaux, premier ministre illégitime), polarisant (étiquetage linguistique, système d'apartheid, repli sur sa région, méconnaissance de l'autre), intolérant (le racisme linguistique est banalisé, voire encouragé, et cela même au niveau politique) et pour finir (encore que je n'en ai pas fait le tour) destabilisant (crise politique quasi permanente, destabilisant l'Etat et légitime sa destruction). Nous voulons donc mettre en place un système politique stable, efficace, bon marché et tolérant pour remplacer ce système résolument défaillant".

Plus d'infos sur le blog de Pierre : http://belgeetfierdeletre.over-blog.com

5 commentaires:

Delphine a dit…

Et bien "Bye bye Belgium" en aura suscité des réactions! Postulats intéressants, à approfondir. Merci d'en être le vecteur PB. Bonne soirée

Josiane a dit…

bien, moi qui suis de Namur, je penserai à lui. Vive l'Unité de la Belgique.

youri a dit…

L'analyse de ce parti est très naïve.
Elle s'articule sur le principe "Yaka".
Le principe "yaka" consiste à énumérer une série de résolutions commençant par les mots "Y'a qu'à...".
L'analyse de ce parti oublie le postulat le plus important qui régit la crise belge: une ethnie majoritaire veut en imposer à une autre minoritaire.

A propos du belgium, pour ceux qui y croient encore, autant dire :"Yaka se mettre à genoux et prier" !!!

Edmée De Xhavée a dit…

Tiens, Youri est toujours là avec ses tracts d'optimisme :).

Bonne chance et il est bon de voir de l'enthousiasme et de la bonne foi! Il est vrai que les failles du système que nous subissons actuellement se font de plus en plus remarquer, et qu'au fond, c'est le moment d'en profiter pour regarder les choses autrement!

Bob a dit…

On parle du "Petit belge" dans ACTU
http://www.bandbsa.be/contes.htm