jeudi 20 mai 2010

Les Belges au Festival de Cannes

1° Le réalisateur Olivier Masset-Depasse y présente son film "Illégal" :
"Certains vont se demander si vous êtes le 3ème frère Dardenne?
- Ce serait flatteur. Mais je pense que mon cinéma est très différent. Dans mon film, il y a 1.600 plans par exemple. Mes influences sont plutôt anglo-saxonnes : Paul Greengrass, Mike Leigh, Ken Loach. Les frères Dardenne ont évidemment eu une influence, mais ils apprécient plus les plans-séquences.
- Le thème est très social?
- Au départ, je ne devais pas tourner ce film-là. Un jour, je me suis rendu compte qu'à 15km de chez moi, il y avait un centre fermé. Je savais qu'il y avait des sans-papiers, mais pas qu'on les mettait en prison. Plus j'en apprenais, plus j'étais révolté. Très vite m'est venue l'idée de faire un film : le cinéma est le lieu du débat. Je suis rentré dans les centres plusieurs fois. Cela m'a marqué au fer rouge. Voir les gosses derrière les barreaux en pyjama à 4 h de l'après-midi, étant papa, cela m'a vraiment choqué. Je voulais montrer que le système est illégal, pas les sans-papiers.
- Pourquoi avoir choisi une actrice belge, Anne Coesens, pour incarner une étrangère?
- Souvent, ce sont des Africains, des Asiatiques qui sont au centre de ce type de films. Moi, je ne voulais pas de barrière ethnique, mais montrer une grosse population demandeuse de papiers qui est russophone. Cela permet aussi une identification la plus totale possible. En poussant le bouchon plus loin, car je crois beaucoup à l'inconscient au cinéma : comme le but est que les spectateurs se disent qu'ils pourraient être à sa place, c'était intéressant de choisir une actrice belge. Cela renforce l'identification du spectateur. Le message, c'est : attention, à ne pas respecter l'autre, on ne se respecte pas soi-même. Ce choix montre aussi que c'est une fiction, et pas un documentaire".

2° La comédienne Pauline Etienne (20 ans) est également au Festival de Cannes pour son rôle dans le thriller "L'autre monde" qui parle des dangers des jeux virtuels :
"L'autre monde est un film assez effrayant?
- Les parents sont terrifiés de voir à quel point le virtuel, les jeux vidéos peuvent embarquer loin. Ils n'y sont pas préparés. Moi, d'une certaine façon, je comprends les geeks : on vit dans un monde de tarés. On peut donc avoir envie de fuir la réalité, de vivre dans un monde où on peut faire ce qu'on veut, sans conséquences. Tout le monde n'arrive pas à cette extrémité-là, heureusement.
- Vous le comprenez?
- C'est notre époque qui est terrifiante. J'en arrive parfois à me demander à quoi çà rime de faire mon métier. C'est un plaisir égoïste qui ne fait pas avancer le monde. Quand je vois ce qui se passe en Belgique, c'est flippant. On va voter mais pourquoi? Refaire la même chose? C'est difficile de ne pas avoir le contrôle des choses...alors qu'on l'a du monde entier dans les jeux vidéos.
- Mais c'est une illusion!
- Oui mais on a un pouvoir qu'on n'a pas dans la vraie vie. Moi, je n'ai jamais joué aux jeux en ligne, car j'ai besoin de savoir qui j'ai en face de moi. Sur Facebook, msn, on le sait : on parle à des amis. Dans les jeux en réseau, on n'en sait rien. Je déteste le téléphone pour la même raison. C'est aussi en partie à cause d'Internet que cette époque me fait peur. Plus je m'informe, plus j'ai conscience de ne pas assez comprendre les choses. J'ai beaucoup de mal avec la politique, mais ce qui se passe chez nous me touche. Et j'ai l'impression un peu déprimante de ne rien pouvoir faire.
- A quoi ressemblerait votre avatar sur Internet?
- Une femme plus extravertie que moi. Moins timide, moins sensible à ce que les autres pensent des vêtements, de la coiffure, du comportement. J'ai toujours eu des problèmes avec moi-même comme beaucoup de gens. C'est pour çà que Cannes ou les Césars, c'est difficile pour moi. Heureusement qu'il y a des films comme "L'autre monde" pour relever le débat".

(Interviews réalisées par le journal "La Dernière Heure/Les Sports")

10 commentaires:

belge et fier de l'être a dit…

Pfff, ENCORE des films d'auteurs qui dénoncent quelque chose. Pauvre cinéma belge, il ne sait décidément faire que ça. Pitié, quoi. Laissez-nous respirer.

Mimi a dit…

Bonjour Vincent,

j'ai vu qu'il y avait des films
Belges au festival,en regardant la liste des films en liste.
Mon fils Jérome est allé dimanche
sur Cannes,tu peux voir mon article
d'aujourd'hui.Je viendrais voir ton
dernier article que la semaine prochaine,je pars demain matin jusqu'au mardi à la Rochelle,je te souhaite une bonne soirée,et de passer d'excellentes fêtes de la
Pentecôte,je te dis donc à Mercredi
Bisous de Mimi.

fanchon.1 a dit…

Bonsoir le petit Belge,
Un tout grand merci pour ton commentaire si gentil.
Mais pour le ciné...je suis pas trop fan...
Bisous bien amicaux
Fanchon

Delphine a dit…

Je ne suis pas contre le cinéma d'auteur, surtout que je n'ai rien vu de celui-ci, mais j'avoue que notre cinéma belge est bien noir parfois... Besoin de respirer et de voir la lumière...

Cristina a dit…

Malheureusement, j'ai pas suivi du tout ce festival!
Désolée, Vincent.
Très bonne fin de semaine ensoleillée.

Coumarine a dit…

J'avais en son temps écrit un llong commentaire sur le film de Olivier Masset-Depasse sur son film "Cages" que j'avais BEAUCOUP aimé, un GRAND film
Mais qui est resté peu de temps à l'affiche, et je crois qu'il n'est même pas passé en France...:-((
(Olivier M-D que j'avais contacté avait mis un commentaire sur mon blog..)
Je m'étais dit à ce moment que ce jeune cinéaste était à suivre...
Et je lis et j'entends que son nouveau film est à la hauteur! Bravo à lui!

Edmée De Xhavée a dit…

Je suis contente pour eux, mais c'est vrai que notre cinéma n'est pas très distrayant... Donnez-moi une bonne comédie italienne de Dino Risi, ou du sombre à la Emir Kuzturica.

Bravo pour notre nouvelle starlette!

phil a dit…

Ken Loach? Quelle bonne source, un très bon réalisateur qui en 2006 avait déjà eu la palme à Cannes avec un film traitant de la guerre d'indépendance en Irlande, "le vent se lève"
content que tu passes allègrement par mon blog, c'est le but d'informer, d'amuser ou parfois même un simple fait divers qui se passe dans ces endroits chers à mon coeur...
week-end ensoleillé mais nuageux, tant qu'il ne pleut plus :-)
les amitiés de l'Irlandais

Christiane a dit…

un cinéma bien tristounet qu'est le nôtre!
Merci pour ce commentaire ...
Bon long WE
Bisous

Anonyme a dit…

Mon cher Petit Belge, je te souhaite une bonne fin de semaine prolongée du lundi !
J'espère que le temps en Belgique sera aussi beau que celui de Nantes en ce moment. C'est l'idéal pour être à la campagne ! Le Pays des Collines est si joli sous le soleil !
Florence