dimanche 28 octobre 2012

Nicolas Colsaerts, l'espoir du golf belge

Né le 14 novembre 1982 à Schaerbeek, Nicolas Colsaerts tape ses premières balles à l'âge de 6 ans au golf de Boitsfort. Il y suit son père, hockeyeur averti, qui s'initie aux joies du swing avec son fils unique. Très vite, le talent inné du petit Nicolas impressionne. S'il continue à jouer au hockey, il donne sa priorité au golf. En catégorie de jeunes, il remporte tous les titres nationaux, que ce soit sur le Kids Tour, en minimes (1996), cadets (1997-1998) et scolaires (1999). Il évolue durant plusieurs années au club brabançon de Rigenée, avant de rejoindre le Royal Waterloo. A l'échelon international, il est sélectionné à deux reprises en Ryder Cup Junior.

Nicolas, qui affiche un handicap de +5, débute sa carrière professionnelle le 14 novembre 2000, le jour de ses 18 ans. Il devient le plus jeune joueur à gagner sa carte sur l'European Tour....mais ses débuts sont loin d'être probants. Il ne passe le cut qu'à huit reprises en 25 tournois (aucun Top 10), perdant irrémédiablement sa carte. Il reprend ses marques sur le Challenge Tour en 2002, où il réussit 6 Top 10, dont un dernier lors de la finale à Bordeaux, retrouvant dès lors sa place sur l'European Tour. Il remporte son premier succès pro à l'Omnium de Belgique à Houthalen en 2003, mais il reste toujours aussi irrégulier et perd sa carte en 2004. Rattrapé par ses vieux démons, Nicolas traverse une période de crise et de souffrance intérieure. Sa vie extra-sportive dans les boîtes de nuit est incompatible avec la carrière d'un pro de haut niveau.

La renaissance a lieu en 2008 lorsqu'il part trois mois se ressourcer en Australie dans l'Académie Agame dirigée par Ken Berndt. Il y repart à zéro comme un débutant et revient métamorphosé. Deux succès sur le Challenge Tour 2009 lui permettent de revenir sur l'European Tour, plus mûr mentalement. En 2011, il a cinq Top 10 à son actif et sa victoire à l'Open de Chine, qui lui ouvre la porte de nombreux tournois. Il intègre le Top 50 mondial en 2012 et est invité à intégrer l'équipe européenne de Ryder Cup. Au cours de celle-ci, il réalise une très belle prestation face à la paire Tiger Woods/Steve Stricker et apporte un point qui s'avérera prépondérant au décompte final pour la victoire. Bonne continuation à notre compatriote qui espère notamment participer aux Jeux Olympiques de 2016...

5 commentaires:

.•♫•. Nancy .•♫•. a dit…

*** Bonjour Petit Belge ! :o) Merci de nous parler de l'espoir du golf belge ! :o) GROSSES BISES et bon début de semaine ! :o) ***

jacques robert a dit…

La belgique est remplie de talents !

Serge de Tournai a dit…

Merci, Petit Belge, pour m'avoir signalé cet oubli, je me suis perdu dans toutes mes fiches et celle concernant le salon "Tournai la Page" était restée sur le bureau. Ouf cela est réparé grâce à ta sagacité et... à ta connaissance de l'actualité littéraire tournaisienne !

carine-Laure Desguin a dit…


On n'en parle pas assez de ce Nicolas Colsaerts! Talentueux et beau garçon en plus ! J'espère qu'il continuera. C'est rarissime chez nous un golfeur de haut niveau.

Florence a dit…

Coucou cher Petit Belge !
Beaucoup de problèmes pour aller sur les blogs en ce moment en laissant ouvert ma messagerie ou mon blog ! Aussi je viens te répondre ici, chose que je n'aime pas faire. Je suis vraiment chavirée de ce que tu m'apprends au sujet de notre amie. Je ne connaissais pas cette maladie rare. Triste, très triste ! Que la vie est moche par moment !!!
Pour ton article, je n'ai vraiment pas la tête au sport ou autres légèretés avec tout ça !
bons gros bisous mon cher Petit Belge et Merci de m'avoir avertie!
Florence