mercredi 3 juin 2009

Nicolas Parent (candidat Ecolo à Huy-Waremme)

1° Nicolas, peux-tu te présenter pour les personnes qui ne te connaissent pas?

Bien sûr! Nicolas Parent, j'ai 26 ans, j'habite à Wanze. Je suis professeur d'histoire, même si je donne pour le moment cours de morale, et je suis vice-président de l'asbl BPlus, association qui milite pour le rapprochement des communautés en Belgique et l'amélioration de l'Etat fédéral. J'ai également été journaliste à la Meuse Huy-Waremme et à la Libre Belgique, en décrochage sur la région hutoise, durant 5 ans.

2° Pourquoi t'es-tu lancé en politique et pourquoi avoir choisi Ecolo?

L'envie de changer les choses et d'apporter toute mon énergie au débat politique. Ma découverte du monde politique via BPlus et la presse ont provoqué cette prise de conscience chez moi. L'étincelle a été ma rencontre avec Jean-Michel Javaux lors d'un débat sur l'avenir de la Belgique. Les propositions d'Ecolo sur l'institutionnel, et notamment sur la circonscription fédérale qui permettrait d'avoir des députés élus sur l'ensemble de la Belgique, m'avaient séduit. J'ai voulu en savoir plus sur leur programme en participant à des congrès, à des rencontres... Le projet de société d'Ecolo est le seul qui répond à la fois aux crises du moment et qui tient compte des grands défis climatiques à long terme. C'est le projet pour lequel je veux me battre, pour les citoyens et les générations à venir.

3° Quelles idées défends-tu en priorité dans le domaine socio-économique?

La transition écologique de l'économie dans les secteurs verts, de développement durable, comme en Allemagne où des centaines de milliers d'emplois ont été créés dans ces secteurs. On a de gros efforts à faire en matière de réduction de la consommation d'énergie mais aussi d'isolation des maisons wallonnes. Nous sommes en retard en la matière mais c'est justement une opportunité pour développer ces filières chez nous en partenariat avec le monde des entreprises, les écoles,... Cela dit, cette reconversion n'est pas tout. Dans les prochaines années, la Wallonie aura besoin de milliers de nouveaux indépendants et entrepreneurs pour faire tourner son économie. Il faut les soutenir en améliorant le statut social des indépendants et en baissant la fiscalité sur les PME...tout en défendant une grande solidarité entre ces indépendants. Le goût d'entreprendre doit être également stimulé dès l'école.

4° Vu que tu es enseignant, que ferais-tu si tu devenais le futur ministre de ce département en communauté française?

Réinstaurer un dialogue continu avec les acteurs de l'enseignement, les profs en tête. Faire face aux nombreux départs des jeunes profs dans les trois premières années de leur carrière en développant un système de tutorat avec les profs plus expérimentés. Investir dans les filières techniques et professionnelles en les insérant beaucoup dans la société pour faire face aux différents défis auxquels la Wallonie est et sera confrontée aujourd'hui et demain... Notamment en orientant les formations vers les secteurs porteurs dont le développement durable et les économies d'énergie.

5° Quelles sont les propositions d'Ecolo sur le plan institutionnel? Faut-il, par exemple, fusionner les gouvernements wallon et communauté française?

Nous souhaitons renforcer les synergies entre la Wallonie et Bruxelles, c'est clair. La communauté française doit devenir la Fédération Wallonie-Bruxelles au projet de société décloisonné. Nous voulons aussi plus de cohésion et un Etat fédéral plus démocratique en instaurant une circonscription fédérale lors des élections fédérales et européennes. Cette dynamique peut également être introduite aux niveaux des élections régionales wallonnes. Avoir des élus choisis par l'ensemble des citoyens, c'est un excellent frein au sous-régionalisme et à l'esprit de clocher.

6° On a beaucoup parlé la semaine passée des futures coalitions : es-tu plutôt favorable à Ecolo-CDH-MR ou à Ecolo-CDH-PS?

On trouve des convergences avec chaque parti mais il y a tellement de choses dans les programmes que le contraire serait étonnant. Reste à voir les priorités de chacun en dehors de la campagne. On connaît l'écologie de plateau télé des trois partis traditionnels, on verra ce que cela donne autour d'une table de négociation, si nous sommes conviés bien entendu.

7° L'arrondissement de Huy-Waremme où tu te présentes a été très médiatisé ces derniers mois suite à la démission d'Anne-Marie Lizin. Comment penses-tu que les électeurs vont réagir et quelles sont tes espérances pour le parti Ecolo?

Beaucoup de citoyens sont écoeurés par ce genre de comportement politique. Le temps des barons qui se croient tout permis arrive à sa fin. Notre présence sur la scène politique permet peu à peu à certains de s'émanciper, de dire enfin ce qu'ils pensent, et ce n'est qu'un début. J'espère un parti Ecolo fort évidemment pour pouvoir imposer nos priorités si nous sommes appelés à prendre le pouvoir en Wallonie. A Huy-Waremme, il se pourrait qu'on prenne le leadership. C'est un espoir de changement énorme.

8° Quelles sont tes déceptions et tes surprises durant ta première campagne électorale? Est-ce plus facile ou plus difficile que ce que tu croyais?

La déception, c'est l'agressivité de certains militants et mandataires PS. L'amertume est assez mauvaise conseillère. Du côté positif, l'esprit de corps de la liste Ecolo Huy-Waremme, la bonne entente avec les autres jeunes candidats du MR, du PS et du CDH, et les discussions passionnantes avec les citoyens. Pour le reste, c'est assez long et fatiguant une campagne, mais on l'a voulue, on l'a eue.

9° Quelle question aurais-tu aimé que je te pose et qu'aurais-tu répondu?

S'il y a une initiative de campagne que je souhaiterais mettre en évidence. Je répondrais oui, ma campagne en duo avec Olivier Biérin, un Liégeois de 23 ans, qui est deuxième suppléant sur la liste Europe. Un grand espoir d'Ecolo et une campagne en duo pour faire le lien entre les enjeux régionaux et européens (voir blog de campagne : http://bierinparent.wordpress.com ).

3 commentaires:

belgeetfierdeletre a dit…

Je connais personnellement Nicolas Parent, mais en tant que prof. C'est quelqu'un de très sympatique, mais aussi très impliqué et très actif (également sur FB). Il participe a de nombreux événements et débats politiques.

Mimi Jolie a dit…

Bonsoir Petit Belge,(je ne sais si c'est ton pseudo,où si tu as un prénom :-)
je te remercie de m'avoir mis dans tes liens,je vais faire la même chose de mon côté.Aujourd'hui,
il a fait une journée d'été, la mer était trés belle et chaude. Je te souhaite une bonne soirée,
Bisous à toi,Mimi.

Bob a dit…

Je trouve ces gens sympas, mais rappelle au passage que:

- Ecolo, comme le CDH et le PS est favorable au port du voile dans les écoles et administrations publiques...

- Ecolo est favorable à la taxation des loyers...

Deux engrenages super dangereux.

Autant le savoir.