mercredi 24 juin 2009

Mme Spaak, Bruxelles-Capitale est bilingue!

Durant la campagne électorale, je vous avais fait part de mon coup de gueule contre la décision d'Olivier Maingain (FDF) de faire imprimer des convocations électorales en français par sa commune de Woluwé-Saint-Lambert pour d'autres communes de la périphérie bruxelloise, et ainsi de se faire un coup de pub électoral avec l'argent des contribuables de Woluwé-Saint-Lambert. Via le blog de Belgium4ever, je découvre aujourd'hui une nouvelle attitude scandaleuse hier du FDF : en tant que doyenne de l'assemblée, Antoinette Spaak a présidé la prestation de serment des nouveaux députés régionaux bruxellois. Le hic, c'est qu'elle a prononcé son discours inaugural en français...alors que la région de Bruxelles-Capitale est officiellement bilingue. Ce n'est qu'après une interruption de séance, les reproches justifiés des élus néerlandophones et la pression du MR, qu'Antoinette Spaak a daigné prononcé quelques phrases en néerlandais... Cette attitude est scandaleuse et indigne d'une Ministre d'Etat.

Fidèle à l'esprit positif de ce blog, je voudrais, par contre, féliciter les députés régionaux bruxellois (tant francophones que néerlandophones) qui ont prêté serment dans la langue de leur groupe linguistique, puis dans l'autre langue nationale : Bruno De Lille (Groen), Annemie Maes (Groen), Elke Roex (SPA), Sophie Brouhon (SPA), Pascal Smet (SPA), Guy Vanhengel (VLD), Olivier de Clippele (MR), Bea Diallo (PS), Charles Picqué (PS), Freddy Thielemans (PS), Eric Thomas (PS), Christos Doulkeridis (Ecolo), Arnaud Pinxteren (Ecolo), Evelyne Huytebroeck (Ecolo), Julie de Groote (CDH) et Céline Fremault (CDH) (source : journal "La Libre Belgique").

7 commentaires:

Alain a dit…

Bonsoir petit blege, mes félicitations aussi à tous ceux qui ont prêter serment dans les deux langues.
Et pourquoi pas dans les trois ???
mitié.

Delphine a dit…

Bonjour Petit Belge, à 100% d'accord avec toi. La provoc' n'a jamais rien arrangé, que du contraire. Puissent tous les belges te lire et t'entendre... A bientôt!

Joris Michel a dit…

A ce sujet, nous avons eu la même réaction par rapport à l'attitude de la doyenne Spaak outrageusement insultante pour la comunauté flamande de Bruxelles dans son discour inaugural du serment des nouveaux parlementaires bruxellois.
Le plus grave pour ma part réside dans le fait qu'elle a été désignée maître de cérémonie alors qu'elle ne devrait pas siéger comme député vu son âge, qu'elle est intervenue comme soutien au FDF, ou si tu préfères comme machine à voix.Enfin,l'élue musulmane voilée du CDH pose problème dans notre démocratie et est contre-nature dans les usages de notre pays au niveau institutionnel, cette situation devrait être totalement interdite et le parlement aurait dû réagir sans aucun consensus,les Bruxellois et Belges sont aigris et inquiets de la situation jusqu'aux Belges vivants à l'étranger,ces mêmes parlementaires auraient-ils accepté un signe nazi dans l'hémicycle, c'est pareil, l'intégrisme islamique radical, ce dont il est question, en plus négationiste est impardonnable, c'est une gifle à la patrie et à tous les combattants qui se sont battus pour le pays, j'espère qu'il y aura des suites et un soulèvement prochain au parlement, les citoyens devraient se mobiliser...! Bien à toi l'ami petit belge.

Youri a dit…

Petit belge, je me permets de recopier ici l'article que publie Marcel Sel sur son excellent blogue.
http://blog.marcelsel.com/

Il résume toute ma pensée.


mardi, 23 juin 2009
Voilà. On va être très méchants : « Vlamingen buiten ! » …euh. Oups ! Non, ça, c'est pas possible, hein. On peut pas dire des choses pareilles. On s'excuse. Allez, pas buiten. C'est juste que, on veut résister, mais on ne sait pas trop… Antoinette ? Help!
Antoinette Spaak, présidente du Parlement bruxellois, refuse de discourir en néerlandais lors de la cérémonie d'ouverture de sa boutique sous prétexte que rien ne l'y oblige légalement. Pour répondre à l'intolérance flamande en périphérie, le FDF a donc choisi la même arme — l'intolérance, mais francophone cette fois — et à Bruxelles, capitale d'un pays à majorité néerlandophone.

Vu les pratiques très antidémocratique de la Flandre envers la minorité francophone au Nord, j'ai du mal à critiquer Antoinette : elle croit bien faire. Mais j'ai envie de lui dire : ne le faites pas, parce que c'est perdu d'avance : nous, les Francophones, sommes ce qu'on appelle à Bruxelles « des klettes » à-côté des flamingants. Voyez : vous allez vous borner à causer uniquement franstalig, et alors qu'ils font cent fois pire à Wezembeek ou Crainhem, les Flamingants vont vous traiter d'extrémiste, de fasciste voire de nazie, et à l'arrivée, on n'aura pas avancé d'un pas.



Alors, pourquoi ne faites-vous pas plutôt comme en Flandre, mais à l'inverse, à savoir proposer des lois, par dizaines, qui interdiraient l'usage du néerlandais dans l'hémicycle, la rue, les vitrines, les commissariats, les maisons communales, les bibliothèques, les écoles et réquisitionneraient tous les centres culturels financés par la Flandre pour y exposer des artistes wallons. Sisi, il y en a. Enfin, il paraît. Là, on sera presque à la hauteur des partis modérés du Nord, des socialistes (qui interdisent de parler français sur des terrains de football) à Lijst Dedecker (qui interdit de parler français tout court). Quant à atteindre le niveau de la N-VA ou du Vlaams Belang, ne rêvez pas : je l'ai dit, nous, les « klettes », on n'est pas en état intellectuel de prôner l'expulsion des Néerlandophones de Bruxelles et même Maingain n'a pas les… — euh, enfin vous voyez ce que je veux dire, quoi… — de traiter les Flamands de Bruxelles d'« immigrés mal intégrés ». Même si je ne sais pas ce qui retient les journalistes télé de demander à Brigitte Grouwels : « ne trouvez-vous pas qu'étant immigrée flamande, vous devriez être obligée de prendre des cours de bonhomie et de bon sens pour devenir officiellement bruxelloise ? »

Donc, chère madame Spaak, si vous n'avez pas le cran d'aller au fond des choses et de rendre à la Flandre coup pour coup, par pitié, ne faites rien ! Votre exemple sera tout simplement brandi comme de l'extrémisme francophone rabique bien pire que les thèses génétiques du Vlaams Belang au Nord. La population de Flandre croira ce qu'on lui dira, que le FDF est d'extrême droite, tue des chats et mange tout cru des chevaux malinois, et la cause des Francophones n'y aura absolument rien gagné.

Bob a dit…

Je n'en veux pas vraiment à Antoinette, même si je ne partage pas son point de vue. je n'en ferais pas un plat !

Par contre pour le voile, OUI !

Je suis littéralement écoeuré par la lâchete du MR qui se prétend être un parti de droite ,alors qu'il est partagé entre une gauche molle ( style les Michel ) et un capitalisme archaïque ( style Reynders ).

Que la gauche accepte ou subisse le voile, c'est dans l'ordre des choses. C'est là qu'elle récupère les voix qu'elle ne trouve plus chez les Belges. Je pense surtout au CDH qui est devenu à Bruxelles le parti de l'immigration.

La droite populaire et sociale n'a plus de représentant en Francophonie et c'est une situation dangereuse pour la démocratie. Car si un jour, un De Grelleke réussit à s'y faufiler...

Bravo pour le signalement du blog de Marcel Sel. C'est un nouveau site super intéressant ( orienté FDF et gauche mais honnête ) où ça débat ferme dans tous les sens et en pleine démocratie... Respect.

Je vous en donne l'adresse:
http://blog.marcelsel.com/

Bob a dit…

Petit commentaire en passant.

Il ya quelques jours l'ensemble de la presse flamande donnait en première page le décès de Karel Van Miert, un grand socialiste et européen.

Rien ou pas grand chose dans la presse francophone, à part quelques petits articles en page 3 ou 4.

Ce vendredi matin, tous les journaux flamands mettent à la une le suicide de Yasmina (37 ans), une vedette de la télé. Elle a été quittée par son amie qu'elle avait épousée récemment.

Rien dans la presse francophone qui titre logiquement sur la mort de Michael Jackson.

Deux pays !

bob30 a dit…

les belges n'ont rien d'autre à foutre que de se chamailler pour des discours en français ou en flamand !!
triste et significatif !!