dimanche 25 janvier 2009

Nicolas Ancion, Jean Botquin et Dominique Leruth

Fidèle à l'esprit de ce blog, voici quelques nouvelles d'auteurs belges que les médias ne mettent pas assez en valeur.

Il y a quelques jours, l'écrivain Jean Botquin a eu la gentillesse de laisser un commentaire sur ce blog et de me mettre parmi ses liens. Qui est Jean Botquin? Né en 1932 à Courtrai, il habite aujourd'hui dans le Hainaut, est membre de l'Association des Ecrivains Belges et collabore à plusieurs revues littéraires. Sa bibliographie contient des romans, des poésies et des nouvelles, et son oeuvre a été récompensée par plusieurs prix. Plus d'infos sur http://jeanbotquin.blogspot.com

Surprise de la semaine : l'écrivain liégeois Nicolas Ancion m'envoie, ainsi qu'à d'autres bloggeurs, un mail pour m'annoncer la sortie de son nouveau livre joint en format PDF et m'autoriser à publier des extraits sur mon blog. J'avoue que j'ai été très honoré de cette marque de confiance de cet auteur dont je vous ai déjà parlé (il avait d'ailleurs répondu début janvier à mon questionnaire "La Belgique de...") et qui a compris l'intérêt d'utiliser Internet pour faire connaître son travail. Pour rappel : licencié en philologie romane de l'Université de Liège, Nicolas (37 ans) est l'auteur de nombreux livres, comme "Quatrième étage", "Ecrivain cherche place concierge", "Le poète fait sa pub", "Métro boulot dodo" ou "Nous sommes tous des Playmobiles". Certains ont été traduits en langue étrangère. Plus d'infos sur http://ancion.hautetfort.com

Illustré par le dessinateur Pierre Kroll, le dernier livre de Nicolas s'appelle "Retrouver ses facultés" (92 pages), dans lequel il parle avec humour et tendresse de l'université. On se doute qu'il y a une part d'autobiographie dans ces 40 textes. Pour vous donner envie d'acheter ce livre (10 euros), voici un extrait qui définit "kot", un belgicisme inconnu de nos voisins :

"En prison, au monastère, on dirait cellule, tout simplement, mais le terme n'est pas assez vendeur. Alors, tes seize mètres carrés, ton lit, ton évier, ton étagère, le WC sur le palier et la douche à la cave, on appelle çà un kot. Ailleurs, on dirait chambre d'étudiant, placard à balais, garçonnière, logement insalubre, mais ici on dit kot avec un k comme dans le mobilier Ikea dont il est équipé, le mot est un peu fort, disons plutôt garni, comme une choucroute en boîte, beaucoup de chou et un peu de viande en croûte, une planche sur tréteaux, une cuisine blanche et l'étagère Billy à côté du sommier, droit sous le plafonnier, ampoule économique et interrupteur à l'entrée. C'est ici que tu vas, quatre ou cinq ans durant, te bourrer le crâne et te bourrer tout court..." (Nicolas Ancion)

Enfin, des nouvelles de la Bande des Nez Rouges (écrivains publiés par les éditions Chloé des Lys) qui fréquente souvent ce blog. Dominique Leruth sera en séance de dédicaces le 7 mars 2009 de 15h à 18h à l'Espace Art Gallery à Ixelles. Plus d'infos sur http://cre-art-ure.over-blog.com

9 commentaires:

Nicolas Ancion a dit…

Merci pour ce gentil commentaire ! A une prochaine !

Sorelie Villances a dit…

Via Nicolas...j'arrive jusque chez vous...
Je connais très bien Jean Botquin
Je suis moi-même auteure (récente) et ignorée des médias (enfin pas tout à fait, je passe demain dans l'émission Tout autre chose (RTBF Première)
Mon truc c'est les blogs, et mon premier bouquin en est le sujet!
Comme demain dans cette émission
Coumarine http://coumarine.canalblog.com

belgeetfierdeletre a dit…

Quelle gloire.Je suis trop jaloux.

Dominique a dit…

Pour être complet, signalons que nous serons 7 auteurs de Chloé des Lys à cette occasion dont Bob Boutique déjà signalé sur ce blog qui défend avec tant d'énergie nos talents belges. Les autres auteurs : Alain Magerotte, Barbe Perrin, Daniel Plasschaert, Gauthier Hiernaux et Hugues Draye.

jean.botquin a dit…

Un tout grand merci pour votre gentille attention,...

Alain a dit…

Politesse, simplicité, honnêteté, voilà je pense les 3 caractéristiques que beaucoups d'entre nous aiment ici.

Et en prime tu parle de la Belgique en tant que pays "entier" ce qui ne gâche rien au plaisir de te lire.
Bonne continuation, amitié.

Bob a dit…

Intéressant ce rappel littéraire... je prends note, car j'aime par dessus tout parler sur mon site info (le pluss souvent en collaboration avec Dominique Leruth ) de mes amis et des amis de mes amis.

Nicolas, je connaissais... Botquin pas encore (sorry vieux ! ) mais ça viendra.

Et encore bravo au 'Petit belge' dont j'admire le travail.

marc tiefenthal a dit…

L'usage efficace des blogs, quoi, fait que Nicolas Ancion lance un livre dans le virtuel et dans le réel. Je profite de l'occasion pour te féliciter de ton blog - que je range tout de suite dans mes préférés, ainsi que pour signaler qu'en effet, le livre 'nous sommes tous des playmobiles' d'Ancion a été traduit, par moi d'ailleurs, en néerlandais et sera publié au mois de mai prochain.
(voir aussi: http://profonde-lalangue.blogspot.com/ ) pour ce qu'il y a encore de belge....

Bob a dit…

wat mij betrefd...

je prépare une version néérlandaise de mon bouquin 'Contes bizarres', dont une partie est déjà taduite par ma copine de Antwerpen, Dominique de Coster.

Je ne suis pas assez bon bilingue pour écrire en flamand ( ma moedertaal est un peu compliquée... allemand, vlaams et en fin de compte français )

Comme je le dis parfois, j'ai la tête en Francophonie et le coeur en Flandres.

C'est pour ça sans doute que j'adore ce blog !