mercredi 7 janvier 2009

La Belgique de Monique Célestri

Née à Elouges en 1960, l'artiste peintre et sculptrice Monique Célestri est membre de l'Académie Européenne des Arts. Après avoir travaillé sur le figuratif pendant plusieurs années, elle s'est orientée depuis plusieurs mois vers l'abstrait. Chaque année, elle participe à des expositions individuelles et collectives en Belgique et à l'étranger. Plus d'infos sur www.celestri-monique.be

1° Votre définition de la Belgique?
C'est le pays où je suis née. Mon père, lui, me dit que pour lui, c'est un pays de cocagne (il est arrivé de sa Sicile à l'âge de 16 ans). Aujourd'hui du haut de ses 80 ans, il s'y sent toujours aussi bien. Je trouve le Belge très sympathique, chaleureux et avec un parler franc.

2° Quels sont vos endroits préférés de Belgique?
J'adore Bruxelles, c'est une ville de référence. Sur le plan "typicité", la rue des Bouchers pour ses buffets de poissons en rue. C'est une ville pleine de cultures si différentes.

3° Vos coups de coeur culturels belges (musique, littérature, peinture, cinéma, etc.)?
En musique : Brel le poète, Adamo, Frédéric François et Annie Cordy pour leur caractère populaire.
En littérature : les Schtroumpfs (c'est notre Mickey à tous).
En peinture : Fernand Khnopff pour son symbolisme, Léon Spilliaert pour les clairs obscurs, James Ensor pour l'étonnement du "Masque Wouse" et "Intrigue", ce sont des chefs d'oeuvre. Et puis Pierre Alechinsky du mouvement Cobra, c'est une légende vivante.
En cinéma : Benoît Poelvoorde (dommage qu'il pète les plombs).

4° Votre membre préféré de la famille royale belge?
Le prince Laurent de Belgique pour son aide aux animaux.

5° Quels sportifs belges soutenez-vous?
Je ne suis pas sport.

6° Quelles sont vos spécialités culinaires belges préférées?
Les frites, les moules et les crevettes grises d'Ostende.

7° Je vous laisse carte blanche pour parler d'un(e) Belge que vous souhaiteriez mettre à l'honneur.
Père Victor qui est responsable pas loin de chez moi d'un centre d'accueil pour jeunes en difficulté et qui leur offre sa vie et son âme.

8° Votre souhait pour la Belgique?
Plus de paix, moins de pauvres et que l'on ne prenne plus notre environnement pour une poubelle.

4 commentaires:

Joël a dit…

Bravo Monique et bravo le p'tit belge. beau petit moment de lecture.
Joël
www.mondour.be

Edmée De Xhavée a dit…

Pays de cocagne! Et dire que c'était vrai, hein! Ils n'ont pourtant pas eu la vie facile, les Siciliens qui sont arrivés chez nous, ou dans le nord de l'Italie. Et quelle touche de peperoncino ils ont mis dans notre vie, imposant le soleil par leur cuisine, leurs chansons,leur caractère qui fait des bulles! En plus, bien sûr, de tant de courage!

syl a dit…

Mais, Monique....
Je ne te savais pas originaire d'Elouges??!!!
Que le monde est petit...
Félicitations, Monique, et reste toujours aussi pétillante ;-)

Louis a dit…

Cela m'émerveille toujours de savoir que des gens venus d'un pays étranger pour travailler chez nous considèrent mieux la Belgique que les indigènes.
Et pourtant, comme le dit Edmée, ils n'ont pas eu la vie facile dont ils révaient en arrivant.

Merci de l'avoir rappelé aux plus jeunes.