mardi 9 septembre 2008

La Belgique de Julien Oeuillet

A la demande de Julien Oeuillet, cet article a été supprimé le 30 octobre 2011.

3 commentaires:

Bob a dit…

Je lis tous ces commentaires sur la Belgique et en retire à chaque fois une impression de tristesse. Tous ces gens honnêtes et divers, appartenant à un pays ( mais deux peuples ) qui bon gré mal gré disparaît corps et bien.

Non pas seulement à cause du splitsing probable, mais du simple constat qu'il ne restera bientôt plus qu'une minorité de belges. Plutôt âgés, avec des familles très peu nombreuses et beaucoup d'aigreur.

On pourrait dire la même chose de la vieille Europe, à quelques nuances près.

A qui la faute ? Peut-on encore inverser le mouvement ? Est-ce déjà trop tard ?

Edmée De Xhavée a dit…

Comme tu dis, Bob, c'est l'Europe qui change... et on ne peut sans doute rien y faire.

Ceci dit, il y a déjà des anciens "étrangers" qui se sentent Belges, j'en ai rencontré. Des Italiens notamment qui me disaient ne plus vouloir retourner en Italie pour leur pension parce que Verviers, c'était leur petit paradis. Quelle gentille chose à sentir et dire. Ils sont des milliers malgré tout, à aimer ce pays parce qu'il est le leur depuis le sommet de leur arbre généalogique, ou parce qu'il l'est devenu.

Donc c'est vrai, tant qu'il y a de l'humour, il y a de la vie, du pétillement, de la vérité.

JF a dit…

tres bel article... cessons de jouer le calimero et voyon enfin le verre a moitie plein!