vendredi 8 août 2008

Sébastien Godefroid, porte-drapeau belge aux J.O.

Voici mon premier article consacré aux Jeux Olympiques de Pékin qui débutent aujourd'hui. Je tiens d'abord à préciser que je n'évoquerai pas l'aspect politique (ce blog n'est pas le lieu pour parler des droits de l'homme, du Tibet ou de la liberté de la presse) et que je m'intéresserai uniquement aux performances de nos sportifs belges, qui méritent notre soutien après leurs nombreux mois d'entraînement. L'un des points positifs des jeux olympiques est qu'on accorde de l'attention à des disciplines peu médiatisées le reste de l'année, comme la natation ou le judo.

Le Comité Olympique et Interfédéral Belge a choisi le sympathique et discret skipper Sébastien Godefroid comme porte-drapeau belge lors de la cérémonie d'ouverture. Né à Anvers en 1971, connu pour ses boucles blondes et son visage buriné par les embruns salés, il a été champion d'Europe junior en Finn. Sébastien sort de l'anonymat en 1996 lorsqu'il remporte la médaille d'argent en Finn aux jeux olympiques d'Atlanta. Il est ensuite septième aux J.O. de Sydney et d'Athènes. En 2005, il passe en classe Tornado avec sa compagne Carolijn Brouwer et le tandem remporte la médaille d'argent aux championnats du monde de 2007.

Je voudrais pousser un petit coup de gueule contre le pongiste Jean-Michel Saive qui se montre déçu dans la presse de ne pas avoir été choisi comme porte-drapeau belge (il l'avait déjà été à Atlanta en 1996 et Athènes en 2004). Je suis déçu par ce comportement un peu égocentrique : les jeux olympiques n'ayant lieu qu'une fois tous les quatre ans, il me semble normal de laisser cet honneur et ce privilège à un autre athlète... Et Sébastien Godefroid le mérite amplement.

4 commentaires:

Youri a dit…

Désolé de ne pas être d'accord malheureusement une fois de plus.
Je me montre très déçu que ce blogue tout entier dédicacé à la Belgique et ses exploits soit autant hypnotisé par la grandeur éternelle de notre pays qu'il nous faille faire l'impasse sur les Droits de l'Homme.
Non rassurez-vous, je ne parlerai pas des droits francophones bafoués quotidiennement par la Flandre arrogante.
Mais pourquoi éluder le fait que la Chine soit un très mauvais choix pour les JO ?

Je fais partie de ceux qui actuellement manifestent virtuellement à Pékin sur le site http://www.rsfpekin2008.org.
A la demande de Reporters sans Frontières.
A chacun de se faire ses convictions et de déterminer finalement ce qui est primordial: la réconciliation à tout prix de deux peuples qui ne s'aiment plus (se sont-ils jamais aimés ailleurs que dans nos livres d'histoire) ou les droits élémentaires et la dignité de l'homme fut-il tibétain.

belgium4everman a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
belgium4everman a dit…

@Youri, vous êtes tellement aveuglé par votre rattachisme que vous le voyez partout et tout le temps. LePetitBelge a bien précisé qu'il se concentrerait sur le sportif. Si vous voulez le politique, ce n'est pas ici. Il n'est, dans cet article, nullement question de l'institutionnel en Belgique, du rattachement ou de l'indépendance mais des sportifs belges ou si vous préférez, des sportifs francophones et néerlandophones sous le même drapeau (j'ai l'impression de vous parler de la Corée du Nord)

cependant je suis d'accord avec vous sur le fait que la Chine ne mérite absolument pas ces jeux, et que cela reste une faute grave de notre (belge) Jacques Rogge

Youri a dit…

@ B4E

Où voyez-vous la moindre allusion au "rattachisme" dans mon intervention précédente ??

Parlant d'aveuglement, vous me semblez mal placé comme donneur de leçon: ouvrez les yeux et relisez.

Mais sans doute votre fixation et vos oeillères vous empêchent elles de réfléchir sans a-priori ??