lundi 13 février 2017

Expo sur la Sabena à l'Atomium

             

Jusqu'en septembre 2017, deux sphères de l'Atomium présentent une exposition temporaire sur la Sabena qui avait vu le jour en 1923. Pourquoi le nom Sabena? Car il signifie Société Anonyme Belge d'Exploitation de la Navigation Aérienne. L'expo "Voyager glamour" parcourt l'histoire de la Sabena, sans nostalgie ni parti pris, depuis ses débuts à l'aéroport de Haren jusqu'à sa fin brutale en 2001, en passant par son déploiement international sur quatre continents et son réseau régional d'hélicoptères. Elle était la troisième plus ancienne compagnie aérienne du monde.

Pour illustrer les 78 ans d'exploitation de ce fleuron de l'aviation commerciale, l'expo fait découvrir aux visiteurs des maquettes d'appareil, des uniformes, des affiches, des photos, des vidéos d'archives, des gadgets, etc. Une attention toute particulière est portée à celles et ceux qui travaillaient pour la compagnie et s'appelaient eux-mêmes "les Sabéniens". Le parcours de l'expo reproduit le passage au comptoir d'enregistrement, l'accueil à bord, la vie en vol.

Début de l'odyssée (1919-1930) :  les premières expériences de vols, la constitution du Syndicat pour l'Etude des Transports Aériens, la fondation de la Sabena en 1923, le premier vol vers le Congo en 1925 (75 heures !).

Croissance et progrès (années 30 et 40) :  le développement commercial, les avancées techniques comme les systèmes fiables de radio, les lignes fixes avec la colonie belge (deux vols par mois) et le bombardement de l'aéroport de Haren le 10 mai 1940.

Les années dorées (années 45-60) : l'arrivée des hélicoptères, la révolution des jets, l'augmentation de la flotte, des employés et des voyageurs, mise en place d'une classe touriste en 1952, les rapatriements humanitaires d'urgence en Boeing 707 après l'indépendance du Congo en 1960.

Départs en vacances (années 60-fin 70) :  l'extension du réseau asiatique (vers Tokyo), l'augmentation du nombre de vacanciers et des vols vers l'Espagne, la Grèce, la Turquie, Malaga, l'Afrique du Nord, etc. On passe d'une classe unique à l'Economy.

Expansion, développement, croissance (années 80-90) :   la Sabena collabore avec d'autres compagnies et veut répondre avec souplesse aux besoins des clients.

Epilogue :  l'accord avec Air France en 1992, suivi du (très) malencontreux accord avec Swissair en 1995. Le dernier vol de la Sabena a lieu le 1er novembre 2001...

3 commentaires:

tanette2 a dit…

C'est un peu trop loin pour moi mais l'expo doit être très intéressante à visiter.

edmeedexhavee a dit…

Le cousin de ma mère fut le plus vieux pilote de la Sabena. Il avait beaucoup d'allure... et est mort d'une crise cardiaque ... en congé!

Philippe a dit…

Bonsoir, j'ai eu l'opportunité de voyager plusieurs fois avec cette compagnie et ce durant les années nonante; je garde de très bons souvenirs de l'accueil mais aussi de la qualité des repas servis à bord. Excellente semaine Petit Belge !