mardi 11 février 2014

Restauration d'un tableau de Manet à Tournai

                                                     Image illustrative de l'article Argenteuil (Manet) 

Ce tableau appelé "Argenteuil" a été peint en 1874 par le peintre français impressionniste Edouard Manet. Après avoir été présenté au Salon de Paris en 1875, il ne quitte que très rarement ses terres et Edouard Manet n'a jamais voulu le vendre. A sa mort, sa veuve Suzanne Leenhoff le vend au mécène belge Henri Van Cutsem.

Dans son testament, Henri Van Cutsem lègue son importante collection de peintures à la Ville de Tournai (province de Hainaut) à condition qu'elle fasse construire un musée par son ami architecte Victor Horta afin d'accueillir dignement ses œuvres. La première guerre mondiale retarde les travaux du Musée des Beaux-Arts de Tournai qui est inauguré en 1928. Conçu en forme de tortue, il est très lumineux (ce qui crée d'ailleurs des soucis de conservation pour les tableaux) et permet au gardien une surveillance panoramique de toutes les salles (il n'y avait pas de caméra à l'époque et le vol de "La Joconde" à Paris avait fait peur aux responsables de musées).

Depuis 1928, "Argenteuil" est donc exposé au Musée des Beaux-Arts de Tournai qui est le seul musée de Belgique à avoir des tableaux d'Edouard Manet. Au fil des ans, ce dernier avait besoin d'une remise à neuf :  toile mal fixée sur le châssis, mauvaise réaction aux changements d'humidité et de température, un trop-plein de peinture et de vernissage, plusieurs déchirures, etc. "Argenteuil" vient donc de passer sept mois de restauration à l'Institut Royal du Patrimoine Artistique pour un coût total de 25.000 euros payés par le Fonds Claire et Michel Lemay. Ce fonds a été créé par un couple de Tournaisiens, soutient financièrement des projets dans le Hainaut Occidental, et est géré par la Fondation Roi Baudouin (afin de diminuer les frais administratifs).

"Argenteuil" fait un bref retour à Tournai, car en mars, il part pour Kyoto au Japon où il sera exposé pendant deux mois...avant de revenir dans la Cité des Cinq Clochers. Prix d'entrée du Musée des Beaux-Arts de Tournai :   2,50 euros.

8 commentaires:

carine-Laure Desguin a dit…

Voilà encore des choses que j'ignorais ...

Youri a dit…

Je ne vois pas quel est cet immense succès qu'un tableau de maître puisse être restauré en belgium ....
Qui plus est, il faut des fonds privés pour le faire ....

.•♫•. Nancy .•♫•. a dit…

(•̃‿•̃)
Hello et merci pour ce partage cher Petit Belge
C'est une belle restauration !!!
GROS BISOUS d"Asie jusqu'en Belgique !
Bonne continuation !!!!

Edmée De Xhavée a dit…

Si ce beau tableau est restauré chez nous, c'est qu'il y a le savoir-faire, non? Moi je suis plutôt heureuse...

jacques robert a dit…

Je n'ai pas encore eu l'occasion d'aller le revoir ! Mais le musée en soi en vaut vraiment la peine et ce tableau est magnifique !

serge l'optimiste a dit…

afficher un commentaire serait du chauvinisme de ma part mais le musée mérite d'être visité non seulement pour les deux tableaux de Manet,mais aussi pour Van Gogh, Seurat, Gallait...

Henri a dit…

Quelle patience et quel talent pour réparer les injures du temps. Mais cela en vaut la peine..

Florence a dit…

Coucou !
J’essaie de faire un retour dans la blogosphère, mais en étant brève dans mes coms.
Il faut beaucoup de talent pour restaurer un tableau, surtout ceux des grands maîtres jsqu'au 19ème. Mais même ici c'est déjà du gros travail, bravo à eux !
Bisous à toi et bonne semaine !
Florence