dimanche 12 janvier 2014

Femmes Belges (2) : Jeanne-Marie Artois

Née en 1762, Jeanne-Marie est la benjamine d'une famille de 14 enfants. Son père Adrien Artois exploite à Louvain la brasserie du même nom qui est, à l'époque, un des fleurons de l'industrie de la ville. A sa mort, Jeanne-Marie et sa sœur en prennent la direction à partir de 1813, puis seule de 1821 à sa mort. Elle se marie, à 52 ans, avec Jean-Baptiste Plasschaert, bourgmestre de Louvain, extrêmement cultivé et lettré, mais n'ayant aucun intérêt pour le commerce. Ce mariage arrangé mais heureux permet à Jeanne-Marie d'avoir les mains libres dans ses affaires de la brasserie dont elle est la seule héritière. Le couple habite une ancienne seigneurie à Wespelaar, propriété de la famille Artois depuis 1796, qui devient un lieu de réunion d'artistes invités par Jean-Baptiste Plasschaert. Après avoir poursuivi pendant une trentaine d'années l'œuvre de son aïeul Sébastien Artois à l'origine de la brasserie, Jeanne-Marie décède en 1840.

Plus d'infos :  "Dictionnaire des femmes belges (XIX et XXèmes siècles)", éditions Racine.

3 commentaires:

Youri a dit…

La Stella ARTOIS donne la migraine à cause de l'alcool de riz qu'elle contient.

.•♫•. Nancy .•♫•. a dit…

❀ ✿ ❀
Merci à toi Petit Belge pour cette publication intéressante.
Je t'embrasse et
je te souhaite un bon début de semaine !!!!
BIZ
❀ ✿ ❀

Serge l'Optimiste a dit…

Je me suis trompé, je pensais que parler de Jeanne Marie Artois allait faire "mousser" les commentaires? Lol. Serge