mercredi 20 novembre 2013

La ville de Bruges

Surnommée la "Venise du Nord", Bruges est le chef-lieu de la province de Flandre occidentale et se situe non loin de la côte belge. Elle est réputée pour ses canaux, son beffroi, ses calèches, la dentelle, le Collège d'Europe, l'église Notre-Dame (où reposent Charles le Téméraire et Marie de Bourgogne), son béguinage et son festival de sculptures de glace. Bruges a été capitale culturelle européenne en 2002 et son centre historique a été inscrit au patrimoine de l'Unesco.

Partons en promenade à Bruges avec notre amie Mimi du Sud :

1ère partie : http://mimidusud.skynetblogs.be/archive/2013/10/31/bruges-et-ses-canaux-belgique-7973280.html
2ème partie :  http://mimidusud.skynetblogs.be/archive/2013/11/04/bruges-canaux-et-caleches-2eme-partie-7976796.html
3ème partie :  http://mimidusud.skynetblogs.be/archive/2013/11/08/bruges-la-dentelle-3eme-partie-7980372.html
4ème partie : http://mimidusud.skynetblogs.be/archive/2013/11/14/bruges-et-ses-boutiques-kathe-wohlfahrt-7986777.html
5ème partie :  http://mimidusud.skynetblogs.be/archive/2013/11/19/bruges-et-son-chocolat-vacances-d-aout-2013-7991473.html

Quant aux sculptures de glace, nous pouvons les découvrir grâce à notre ami PhilippeD :
http://philippedester.canalblog.com/archives/2009/12/09/index.html

16 commentaires:

Serge l'Optimiste a dit…

J'aime l'atmosphère intemporelle de Bruges, le bruit des sabots des chevaux sur les pavés, le carillonnement du beffroi, les bateaux qui glissent sur les canaux, la sérénité du béguinage...Merci Petit belge d'avoir mis cette cité, témoin d'un riche passé, dans cet album consacré au Plat Pays qui est le nôtre !

Youri a dit…

Et fuyez les restaurants (trop chers par ailleurs) et les débits de boissons si vous êtes Francophone car vous allez attendre avant d'être servi voire rabroué par le Flamingant de service.

Célestine a dit…

Je ne mourrai pas sans avoir vu la Venise du Nord...
Merci pour cette magnifique visite!

carine-Laure Desguin a dit…

Une ville que j'aime beaucoup. J'y allais plusieurs fois par an, avant. Les boutiques et puis le béguinage. Tout est merveilleux sous le soleil de Bruges.

Marie-Madeleine a dit…

C'est la seule ville de Belgique que je connais et c'est magnifique!

Serge l'Optimiste a dit…

Pour une fois, Youri, je suis d'accord avec vous, cela vaut aussi pour certains établissements de Courtrai (Kortrijk in 't Vlaams) où même si la commande est effectuée "in de moedertaal", le fait de parler français entre vous fait que le serveur vous ignore (Grand'Place de Courtrai). Nous voici revenus avec certains (mais pas tous) au temps du "Schild en vriend".

Youri a dit…

Serge, cela vaut pour TOUTES les villes et villages de Vlaanderen.

Quant à rappeler la bataille des éperons d'or, il faut être complet.
Peu de Flamands osent ajouter que quelques mois plus tard, ils furent décimés par l'armée française en guise de représailles.
Mémoire sélective comme d'habitude chez ce peuple.

Un petit Belge a dit…

Youri, et afin d'être complet car vous avez aussi la mémoire sélective, il faut faire remarquer qu'à l'époque de la Bataille des Eperons d'Or, le comté de Flandre ne correspondait pas du tout à la Flandre actuelle (le Limbourg n'en faisait pas partie, p.ex.), comptait même des communes appartenant aujourd'hui au Nord-Pas de Calais (France), et avait reçu le soutien des Namurois venus aider le comte de Flandre. A cette époque, les habitants, quelle que soit leur langue, se définissaient avant tout par rapport au seigneur dont ils dépendaient, et aux alliances de ceux-ci. Il faudra attendre les ducs de Bourgogne pour que la notion d' "Etat" apparaisse.

Plusieurs historiens ont démontré que l'utilisation actuelle de la Bataille des Eperons d'Or à des fins communautaires (comme votre commentaire ci-dessus) ne correspond pas à la réalité historique.

Edmée a dit…

Honnêtement, je suis allée à Bruges l'année dernière,et n'ai pas rencontré de "flamingant" acharné, alors que je m'y attendais. Il y en a certainement, mais ce n'est pas la coutume. OU plus. Bravo Mimi pour ce joli et complet reportage de notre belle cité...

Philippe D a dit…

Mimi connait maintenant mieux Bruges que moi.
Elle montre aux Français que la Belgique possède aussi des endroits incontournables.
Bon weekend.
PS Tes coms n'arrivent pas au bon endroit. Je ne sais pourquoi.

Mimi du Sud a dit…

Kikou Petit Belge,

Merci beaucoup pour les liens :-)
j'ai adoré Bruges et tous ces beaux endroits,un vrai régal,et avec un beau soleil :-) je me suis
régalé avec de bons chocolats,et un déjeuner,bien typique de votre
pays,"les moules-frites",j'ai posé
mon dernier article sur cette belle ville avec la Grand-Place :-) j'y retournerais car je n'ai pas tout vu :-) je te souhaite un agréable week-end,bisous :-)

Youri a dit…

Je n'ai pas dit autre chose PB.
La victoire des éperons d'or est récupérée à des fins partisanes par les flamands qui passent sous silence la raclée qu'il ont pris ensuite.

Un petit Belge a dit…

...comme la raclée est récupérée à des fins partisanes par vous dans votre commentaire. Désolé d'insister mais le comté de Flandre ne correspond pas à la Flandre actuelle, et le comte de Flandre était soutenu par des habitants de l'actuel Nord-Pas de Calais et des Namurois. La meilleure preuve est qu'aujourd'hui encore, sur le blason de la province de Namur, on trouve...un lion flamand qui rappelle l'alliance entre les comtés de Flandre et de Namur.

Ensuite, les ducs de Bourgogne ont commencé à réunir tous ces comtés et duchés, et à introduire la notion d' "Etat".

youri a dit…

Oui PB. Bien d'accord avec votre précision insistante.
Dans les faits, ça change quoi?
Je persiste à dire que les Flamands ont eu besoin d'un symbole anti francophone pour assurer leur supériorité. Imaginez, battre un Francophone, quelle jouissance!!! Et que le comte de Namur y ait été présent ne change finalement rien. Au contraire, ça aussi le flamand actuel le passe sous silence.

Tania a dit…

Flâner à Bruges permet de s'imaginer à une autre époque, son patrimoine est préservé d'une façon exceptionnelle.
Je m'en vais faire un tour chez Mimi, question de découvrir les trésors cachés de Toulon & environs.

Tania a dit…

Je reviens à ton billet brugeois pour te communiquer un lien époustouflant transmis par une amie :
http://www.ocholeguas.com/en_360/2012/11/brujastour/tour.html