mardi 31 août 2010

Basket-ball : succès des Belgian Lions

Ce week-end, les Belgian Lions (équipe nationale belge de basket-ball) s'est qualifiée pour la phase finale du Championnat d'Europe qui se tiendra en 2011 en Lituanie. Cela faisait 17 ans que nous n'y avions plus participé... Bravo les gars!

Voici le commentaire du journal "La Dernière Heure/Les Sports" : "C'est bien connu désormais, les Belgian Lions n'ont pas leur pareil pour franchir les obstacles, de plus en plus grands, à la force de leur physique engagé et dévoué mais surtout grâce à une mentalité de groupe exemplaire. Le genre d'état d'esprit qui permet de se transcender et de forger des exploits marqués par le sceau de la solidarité. Un comportement qui pourrait, ou même devrait, servir d'exemple à l'intérieur de nos frontières. Notre classe politique, en tête, ferait bien de s'en inspirer car dimanche à Anvers, la ténacité des Wallons Axel Hervelle et Jonathan Tabu, conjuguée aux efforts de Flamands tels que Sam Van Rossom, Tomas Van den Spiegel ou encore Roel Moors ont apporté l'écho nécessaire au grand match du Bruxellois Christophe Beghin afin d'arracher une victoire résultant comme le fruit du magnifique travail réalisé par la paire de coaches composée d'Eddy Casteels (Flamand) et Jacques Stas (Wallon). On pourrait citer beaucoup d'autres exemples d'une cohabitation de groupe destinée à retrouver la fierté des couleurs nationales. Un sentiment que peinent aussi à retrouver les Diables Rouges en football. Les dirigeants et joueurs de notre sélection nationale ne devraient pas hésiter non plus à adopter le style des Belgian Lions, bien plus à la mode et performant actuellement. De quoi ne pas gaspiller nos générations dorées. Car pour l'instant, c'est bien la balle orange qui rebondit le plus haut".

En effet, le sport belge a désormais les yeux tournés vers le parcours de Kim Clijsters à l'US Open de tennis...

lundi 30 août 2010

Actualité de Simon Delannoy

Début août, je vous ai présenté l'auteur-compositeur-interprète Simon Delannoy (http://journalpetitbelge.blogspot.com/2010/08/un-chanteur-belge-decouvrir-simon.html). Suite à mon article, Bob Boutique va en parler dans son émission Actu TV diffusée sur Internet. Simon me signale que son prochain concert aura lieu le 18 septembre 2010 à 20h au centre culturel de Dour. Et comme Simon consulte ce blog, n'hésitez pas à lui laisser dans les commentaires vos encouragements, conseils, critiques, ou à en parler sur votre blog afin de le faire découvrir à d'autres personnes. Merci d'avance pour lui et bonne semaine à tous.

samedi 28 août 2010

La Botte du Hainaut

Partons à l'extrémité sud-est de la province du Hainaut, le long de la frontière française, qui est l'endroit idéal pour passer un week-end. Grâce aux photos de notre ami Jacques, voici trois suggestions de visites dans cette région :

1° L'Aquascope de Virelles (http://www.aquascope.be/) pour une promenade en pleine nature autour d'un des plus grands plans d'eaux de notre pays. Photos de Jacques :
http://vuesdunord.skynetblogs.be/archive/2009/07/02/virelles-1.html
http://vuesdunord.skynetblogs.be/archive/2009/06/30/virelles-2.html
http://vuesdunord.skynetblogs.be/archive/2009/06/28/virelles-3.html

2° Situé dans un méandre de l'Eau Blanche, Lompret est classé parmi les plus beaux villages de Wallonie : http://vuesdunord.skynetblogs.be/archive/2009/06/21/lompret-chimay.html

3° A l'exception de son théâtre qui est un petit bijou, le château de Chimay avait été très endommagé par l'incendie de 1935 et la deuxième guerre mondiale. Il a été sauvé à partir de 1947 par le prince Elie et la princesse Elisabeth de Chimay qui, jeunes mariés, ont décidé de reprendre ce château dont aucun membre de la famille ne voulait s'occuper. A 84 ans, la princesse assure encore aujourd'hui plusieurs visites guidées par jour avec beaucoup d'humour :
http://vuesdunord.skynetblogs.be/archive/2009/06/17/chateau-de-chimay.html
http://vuesdunord.skynetblogs.be/archive/2009/06/19/visite-guidee-du-chateau-de-chimay.html

mercredi 25 août 2010

L'héritage de Mademoiselle Beulemans

Présentateur d' "I Comme" sur RTL-TVI, le sympathique Jacques van den Biggelaar joue chaque année dans la pièce de théâtre organisée au profit de l'opération Télévie contre la leucémie. Mais il a un autre projet théâtral qu'il a expliqué au journal "La Dernière Heure" :

"A qui doit-on cette bonne (mais périlleuse) idée de donner des petits au"Mariage de Melle Beulemans", cathédrale du théâtre belge?
- Essentiellement au metteur en scène Raymond Pradel, vieux loup du vaudeville belge et bruxellois s'il en est. La nouveauté 2010, c'est que les Beulemans ont un ennemi de taille : l'Europe. Qui veut harmoniser les bières du continent et rendre obligatoire la pasteurisation de la gueuze! Ce qui est marrant, c'est que la pièce a déjà été jouée...mais seulement en Suisse. Où, à l'entrée, les spectateurs recevaient un lexique pour bien comprendre le brusseleir. Je vous rassure toutefois : même à Arlon, nous serions compris. C'est une pièce où on parle le belge, comme disent les Français.
- C'est votre vieux complice Luc Gilson (RTL-TVI) qui produit en partie la pièce. Mais pourquoi cette fois vous laisse-t-il seul sur les planches?
- Luc est un nostalgique des années 70, où le théâtre comique belge et bruxellois en particulier foisonnait. Avec sa société de production Coming Up, c'est son nouveau défi : faire monter le buzz et relancer le vaudeville typiquement bruxellois. Mais c'est avant tout et surtout à la production qu'il veut tenter le coup. Après Bruxelles, le but est de partir jouer la pièce en Wallonie. Sur scène, je le suis volontiers!
- Depuis les pièces du Télévie, le théâtre n'a cessé de prendre plus d'ampleur pour vous. Vous êtes aujourd'hui plus un homme de planches qu'un homme de télé?
- Non, je dirais que le rapport s'équilibre. Le théâtre m'a donné beaucoup plus de confiance en tant qu'animateur, notamment lorsqu'il s'agit d'improviser. Mais je ne suis pas naïf : faire de la télé est un plus pour remplir les salles...
- Justement, cette observation n'est-elle pas malsaine? Ne vous dites-vous pas qu'on vient vous voir jouer parce que vous êtes à la télé, plutôt que pour vos qualités intrinsèques de comédien?
- Je ne pense pas, parce que le théâtre est une dépense financière relativement conséquente. D'autant plus qu'on y va rarement seul. Du coup, payer pour juste voir l'animateur télé n'est pas un argument suffisant. Il faut que la pièce ait une substance, que le travail soit à la hauteur. Et surtout que les gens aient envie de rire un bon coup!".

"L'héritage de Melle Beulemans" sera joué du 14 au 30 septembre 2010 au Centre Culturel des Riches-Claires à Bruxelles.

lundi 23 août 2010

Le sport belge en deuil

Grand espoir de l'alpinisme belge, Chloé Graftiaux (23 ans) a fait une chute mortelle ce week-end de plusieurs centaines de mètres. Originaire de la région de Namur, elle avait décroché en juillet la 3ème place du classement final de la Coupe du Monde de bloc. Chloé se préparait actuellement dans le Val d'Aoste à partir en expédition en Inde avec le Groupe Excellence Alpinisme National du Clup Alpin Français et à escalader le Bhagirathi (6.354 m). Outre ses performances sportives, elle se destinait à une carrière de guide de haute montagne. Le destin en a décidé autrement... Vous pouvez écrire un petit mot à sa famille sur la page d'accueil de http://www.chloegraftiaux.com/ .

samedi 21 août 2010

Photos de Bruxelles

1° Commençons par un article de Christiane (de La Louvière) qui nous montre les principaux monuments de notre capitale :
http://papillonch.canalblog.com/archives/2010/08/19/index.html

2° Direction ensuite le Mont des Arts que nous présente Tania sur son blog :
http://textespretextes.blogs.lalibre.be/archive/2010/08/16/index.html

3° Enfin, terminons par les photos prises par PhilippeD lors d'une journée passée à Bruxelles :
http://philippedester.canalblog.com/archives/2009/09/29/index.html
http://philippedester.canalblog.com/archives/2009/09/30/index.html

Pour préparer vos visites, n'oubliez pas de consulter le site quadrilingue du tourisme en Belgique : http://www.365.be/ .

jeudi 19 août 2010

Le Jardin de Mannah à Orcq

Après plusieurs jours de pluie, le soleil est aujourd'hui de retour en Belgique. Profitons-en pour découvrir le Jardin de Mannah à Orcq (province du Hainaut) grâce aux photos prises par notre ami PhilippeD lors de l'ouverture au public en juin dernier : http://philippedester.canalblog.com/archives/2010/07/01/18426954.html (après les photos, n'oubliez pas de cliquer sur le reportage vidéo réalisé par No Télé sur le Jardin de Mannah).

mercredi 18 août 2010

"Noblesse oblige" (Jan van den Berghe)

Jan van den Berghe s'est intéressé aux 20.000 nobles que comptait la Belgique à la fin du 20ème siècle. On distingue trois catégories : des aristocrates dont l'arbre généalogique remonte à l'Ancien Régime (comme les princes de Ligne, Croÿ, Merode et Arenberg), des nobles ayant reçu leur blason et leur titre sous le régime hollandais (1815-1830), et les personnes ou familles anoblies par la famille royale belge depuis 1831. En effet, l'Angleterre, l'Espagne et la Belgique sont les trois derniers pays européens où le monarque anoblit des citoyens pour services rendus au pays.

Dans la première partie de son livre, Jan van den Berghe s'intéresse au mode de vie des nobles belges : leur éducation, leurs études, les rallyes, leur mariage, leur profession, leurs enfants, les hobbys, leur relation avec l'Eglise et la Cour, etc. Il fait remarquer qu'un château n'est désormais plus synonyme de richesse et de pouvoir, et qu'il représente un gouffre financier pour leur entretien. Mais les nouveaux riches aiment acheter un château en bon état pour montrer leur réussite. Un chapitre est consacré aux citoyens anoblis par le Roi (comme l'astronaute Dirk Frimout, le peintre Roger Raveel ou le Prix Nobel Christian de Duve), et à leurs liens avec l' "ancienne" noblesse.

Présentatrice à VTM, Marlène de Wouters d'Oplinter est l'aristocrate la plus connue de Flandre. Elle confie : "Pour moi, la noblesse est une attitude, plus une manière de vivre qu'autre chose. La noblesse est liée à l'éducation, au respect des autres, à l'équité, à l'honnêteté, à la loyauté. Ce sont des nobles traits, mais je n'oserais pas dire qu'ils sont exclusifs ou typiques de la noblesse".

L'auteur propose ensuite une galerie de portraits intéressants et variés : le comte Léopold Lippens, le prince Alexandre de Merode, le vicomte Yves de Jonghe d'Ardoye d'Erp, les comtes de Limburg Stirum, le vicomte Etienne Davignon, Caroline de Laminne de Bex, le prince Antoine de Ligne, Nathalie van de Werve de Vorsselaer, Jacques van Ypersele de Strihou, le comte Baudouin de Bousies Borluut, Marlène et le chevalier Albéric de Wouters d'Oplinter, ainsi que le baron Gérard de Selys Longchamps (homme de gauche et républicain, il aimerait se débarrasser de son titre de baron). Afin d'être objectif, Jan van den Berghe évoque aussi les "moutons noirs" de la noblesse belge (escrocs, flambeurs, criminels, psychopathes, etc.). Cet ouvrage bien documenté permet d'avoir un bel aperçu de la noblesse belge actuelle, dont les deux grands avantages semblent être une éducation sérieuse et un carnet d'adresses utile pour le reste de leur vie.

"Noblesse oblige" de Jan van den Berghe, éditions La Longue Vue, 1999

lundi 16 août 2010

Nouveau succès pour Kim Clijsters

Après le cyclisme et l'athlétisme, le sport belge accumule les bons résultats en cet été 2010. Kim Clijsters a remporté le tournoi de Cincinnati face à Maria Sharapova (2-6, 7-6, 6-2). C'est le 3ème tournoi de sa saison et le 38ème de sa carrière. Sa performance lui permet d'atteindre la 4ème place au classement mondial de la WTA. Bravo Kim et bonne chance pour l'US Open.

dimanche 15 août 2010

Les gares belges d'autrefois

J'ai trouvé un petit trésor : un blog contenant des centaines d'anciennes cartes postales de gares de tout le pays (classées par province). Peut-être allez-vous y retrouver certains bâtiments disparus, transformés ou rénovés que vous connaissez? http://users.skynet.be/garesbelges
Bon dimanche à tous.

vendredi 13 août 2010

Le tapis de fleurs 2010 de Bruxelles

Si vous en avez l'occasion ce week-end, allez voir le tapis de fleurs qui recouvre la grand-place de Bruxelles jusque dimanche. Cette manifestation est organisée tous les deux ans. Vous pouvez faire des photos du balcon de l'hôtel de ville (3 euros d'entrée). Voici les photos du tapis 2010 prises par notre amie Cristina : http://alzira.canalblog.com/archives/2010/08/13/index.html .
Bon week-end à tous!

mercredi 11 août 2010

Le barrage de la Gileppe

Après Raversijde à la côte belge, partons aujourd'hui au barrage de la Gileppe en province de Liège. Il a été construit à la fin du 19ème siècle pour alimenter en eau les industries et la population de Verviers, et a été rehaussé dans les années 70. Le barrage est aussi connu pour le Lion de la Gileppe, réalisé par le sculpteur Félix Bourré. Partons à sa découverte grâce aux photos de notre amie Christiane : http://auhasarddenosbalades.skynetblogs.be/archive/2010/05/03/barrage-de-la-gileppe.html

lundi 9 août 2010

L'artiste belge Jean-Michel Folon (1934-2005)

L'artiste Jean-Michel Folon est né en 1934 à Uccle. En 1955, il quitte sa famille et ses études d'architecture pour se consacrer au dessin à Paris. Sa carrière artistique débute dans les années 60 : dessins pour les quotidiens français et américains, couvertures de livres, exposition à New York, etc. En 1970, Folon participe à la Biennale de Venise et expose ses oeuvres au Japon et en Italie. Ses créations se diversifient (aquarelles, dessins, timbres, affiches, couvertures de livres, décors d'opéras, gravures, objets en bois, sculptures, vitraux d'églises, ...) et les expositions se multiplient à travers le monde. Il crée également le générique d'ouverture et de fermeture d'Antenne 2, et met son talent au service de nobles causes comme Amnesty International, la Croix-Rouge ou Unicef-Belgique. Jean-Michel Folon est décédé à Monaco en 2005. Aujourd'hui, on peut admirer plus de 300 de ses oeuvres et découvrir son univers à la Fondation Folon dans le domaine Solvay à La Hulpe (province du Brabant wallon). A Bruxelles, on peut voir ses sculptures "Le messager" (en hommage aux enfants disparus dans le Parc Royal) et "La ville en marche" (près de la gare du nord). "La mer, ce grand sculpteur" trône sur la plage de Knokke à la côte belge.

Allons à la découverte de son travail grâce à trois articles bien illustrés de notre amie Fabienne!

Sur sa vie d'artiste : http://bonheurdelire.over-blog.com/article-25488848.html
Sur la Fondation Folon à La Hulpe : http://bonheurdelire.over-blog.com/article-sur-les-pas-de-jean-michel-folon-a-la-hulpe-belgique-52081203.html
A Saint-Paul-de-Vence : http://bonheurdelire.over-blog.com/article-sur-les-pas-de-folon-a-saint-paul-de-vence-54631920.html

dimanche 8 août 2010

Actualité de l'acteur belge Bernard Yerlès

L'an dernier, je vous avais déjà parlé de Bernard Yerlès (http://journalpetitbelge.blogspot.com/2009/10/lacteur-belge-bernard-yerles.html). Voici l'interview qu'il vient d'accorder au groupe Sud Presse au sujet de son actualité :

"Quel est le profil de votre personnage dans "Mes amis, mes amours, mes emmerdes"?
- Je joue Fred, qui est le partenaire d'Anne Charrier (Nathalie). C'est un personnage imparfait, plein de maladresse et qui n'est pas encore tout à fait accompli dans la vraie vie. Pourtant, il est rempli de bonnes intentions et une foule de choses le rendent très sympathique. En général, les personnages que j'interprète sont plutôt solaires, avec un côté rassurant.
- Le fait d'être belge vous a-t-il aidé à faire carrière en France?
- Je travaille en France depuis longtemps, mais je pense que c'est plutôt ma qualité d'acteur et la culture du travail qui m'ont permis de faire une carrière. Je ne porte pas la belgitude sur mon visage ou mon nom, puisque Yerlès est plutôt d'origine espagnole. Je suis bruxellois de naissance et j'habite Auderghem, mais j'ai des racines flamandes et wallonnes via mes parents et grands-parents. On va donc dire que je suis plutôt issu d'un milieu culturel large. Ce qui est amusant avec la culture belge, c'est qu'on ne fait pas attention au côté star-système et qu'on ne se prend pas la tête.
- Vous alternez les registres comiques et dramatiques dans les fictions télé. Est-ce une sorte de plan de carrière?
- Les acteurs n'aiment pas être étiquetés dans un registre, ni faire toujours la même chose. Je ne sais pas si je suis fort demandé, mais le principal pour moi est que je puisse travailler. Il faut essayer de changer de genre, passer du théâtre au cinéma ou à la télévision, et ne pas hésiter à refuser des rôles qui nous correspondent trop. Sinon, on a vite tendance à rester dans le même canevas. Je suis assez content car, tout au long de ma carrière, j'ai réussi à avoir des rôles qui ne sont pas trop ressemblants.
- Qu'allez-vous faire après ce tournage?
- Je débute le 6 septembre un tournage au Marco d'un nouvel épisode d' "Affaires étrangères" dont le premier épisode avait bien marché sur TF1. Nous tournerons un autre au Cambodge au début du mois de novembre. Si l'audience est au rendez-vous, lors de la diffusion en janvier et février, on envisagera éventuellement une suite. Je vais également reprendre à la rentrée les tournages de la série de la RTBF, "A tort ou à raison". L'ancrage culturel est très belge, mais c'est une série de qualité qui est totalement exportable".

vendredi 6 août 2010

Le domaine provincial de Raversijde

Pour les passionnés d'histoire, je vous conseille la visite du domaine provincial de Raversijde (50 hectares) à la côte belge. Situé face à la mer et en partie dans les dunes, ce domaine est l'ancienne propriété du prince Charles (oncle de l'actuel roi Albert II) qui y a vécu de 1950 à son décès en 1983. Il avait vendu sa propriété à la province de Flandre occidentale à la condition de continuer à y vivre jusqu'à sa mort. Elle est ouverte au public depuis 1992. Que peut-on y voir?

1° Le Mur de l'Atlantique : 60 constructions datant de la deuxième guerre mondiale reliées entre elles par un réseau de tranchées et de souterrains d'une longueur de 2km. Le prince Charles a toujours refusé de les démolir ou de les vendre à des promoteurs immobiliers, ce qui explique que cet ensemble a pu miraculeusement être protégé.

2° Le Mémorial Prince Charles : il raconte la vie du fils cadet du roi Albert Ier et de la reine Elisabeth qui a étudié et fait sa formation militaire en Angleterre. Suite à la déportation du roi Léopold III par les Allemands et à la Question Royale, il est régent du pays de 1944 à 1950. Après 1950, il s'installe dans sa propriété de Raversijde et s'y adonne à la peinture.

3° Walraversijde : suite aux fouilles archéologiques qui ont été réalisées après le décès du prince, on a retrouvé les vestiges d'un village du 15ème siècle. Plusieurs maisons de pêcheurs ont ensuite été reconstituées avec des briques d'origine médiévale.

4° Je vous propose de découvrir ce domaine grâce aux photos de notre amie Christiane :
http://chalixanora.canalblog.com/archives/2010/05/22/index.html
http://chalixanora.canalblog.com/archives/2010/05/24/index.html

5° Pour plus d'infos pratiques : www.west-vlaanderen.be/raversijde

mercredi 4 août 2010

Un chanteur belge à découvrir : Simon Delannoy

Originaire de Tournai (province du Hainaut), Simon Delannoy est professeur de français. Mais il est aussi auteur, compositeur et interprète, et a sorti en 2009 son premier album "Tout ce que vous dites", en collaboration avec Yves Gourmeur, pianiste de la Framboise Frivole. Il s'est déjà produit aux Francofolies de Spa et a assuré, le week-end dernier, la première partie de Florent Pagny au Tempo Festival de Tournai. On compare souvent son style à Laurent Voulzy et Louis Chedid. Je vous propose de l'entendre expliquer son parcours et chanter au micro de France3-Nord Pas de Calais : www.youtube.com/watch?v=GDrk2p9c3mw&feature=related (vous pourrez entendre sa chanson "La mer du Nord" qui cadre bien avec l'esprit de ce blog). Plus d'infos sur www.myspace.com/delannoysimon . A vos agendas : Simon Delannoy sera notamment le 13 août à la ferme-château de Wattripont, le 18 septembre au centre culturel de Dour et le 18 mars 2011 au centre culturel de Woluwé-Saint-Pierre.

mardi 3 août 2010

Folklore en Brabant wallon

Moins connu que les pêcheurs à cheval d'Ostduinkerke, le Meyboom de Bruxelles ou le carnaval de Binche, il existe aussi un folklore dans la petite province du Brabant wallon. En voici quelques exemples.

La Confrérie Royale des Chevaliers Sapeurs de la Sainte Croix de Marbais ouvre la marche de cette procession, principale activité de cette confrérie. C'est de son prestigieux passé que le village de Marbais a conservé cette tradition : le Tour Sainte Croix. Son origine est liée à l'histoire de la relique de Sainte Croix que possède la paroisse de Marbais. Plus d'infos sur www.chevaliers-ste-croix-marbais.be

Le carnaval de Villers-la-Ville. Plus d'infos sur www.carnavaldevillers.be

La Confrérie du vignoble de l'abbaye de Villers en Brabant compte une cinquantaine de membres et a été fondée en 1990. Elle a pour objectif essentiel de remettre à l'honneur les traditions vinicoles de l'abbaye de Villers. Les confrères vignerons cultivent à nouveau la vigne du jardin de l'abbé, laissé en friche depuis le 18ème siècle. Le clos compte 20 ares répartis sur 5 niveaux. Les vendanges donnent chaque année un peu plus de bouteilles. Plus d'infos sur www.villers-la-vigne.be

La Confrérie des Hostieux Moines a été créée en 1995 et est composée de treize moines fondateurs. Ses objectifs sont de soutenir les activités touristiques et gastronomiques de l'abbaye de Villers-la-Ville et de sa région, de défendre et promouvoir les bières ancestrales, le saucisson "Bâton de Saint-Bernard" et le pain des moines, et de soutenir des actions sociales, philanthropiques et culturelles. Plus d'infos sur www.hostieux.org

La province compte aussi de nombreux géants, notamment à Court-Saint-Etienne (D'joseph et Dolfine ont été créés pour les 180 ans de la Belgique ; D'joseph est un ouvrier des anciennes usines Henricot et Dolfine est son épouse), àVillers-la-Ville (Marie Doudouye qui symbolise l'introduction de la culture des pommes de terre au 19ème siècle et Pierre Di Tchesseau, dont le nom rappelle l'ancienne distillerie de la famille Dumont de Chassart), à Walhain (D'joseph d'Amérique, du nom d'un émigrant du Wisconsin en 1855, Quiquine del Vi Tchestia, du nom d'une comtesse de Walhain au 16ème siècle, Marcel dit Biloque et Juliette de Maugré-To, les enfants des deux premiers géants), etc. etc.

lundi 2 août 2010

3 médailles belges en athlétisme à Barcelone

Une semaine après la 5ème place de notre compatriote Jurgen Van den Broeck au classement final du Tour de France, les Belges se sont distingués aux Championnats d'Europe d'athlétisme où ils ont obtenu trois médailles :
- Médaille d'or pour Kévin Borlée au 400m.
- Médaille de bronze pour Svetlana Bolshakova en triple saut.
- Médaille de bronze pour le relais 4x400m (Kévin et Jonathan Borlée, Arnaud Destatte et Cédric Van Branteghem).
Bravo à tous nos athlètes et bonne semaine à tous.