mardi 3 août 2010

Folklore en Brabant wallon

Moins connu que les pêcheurs à cheval d'Ostduinkerke, le Meyboom de Bruxelles ou le carnaval de Binche, il existe aussi un folklore dans la petite province du Brabant wallon. En voici quelques exemples.

La Confrérie Royale des Chevaliers Sapeurs de la Sainte Croix de Marbais ouvre la marche de cette procession, principale activité de cette confrérie. C'est de son prestigieux passé que le village de Marbais a conservé cette tradition : le Tour Sainte Croix. Son origine est liée à l'histoire de la relique de Sainte Croix que possède la paroisse de Marbais. Plus d'infos sur www.chevaliers-ste-croix-marbais.be

Le carnaval de Villers-la-Ville. Plus d'infos sur www.carnavaldevillers.be

La Confrérie du vignoble de l'abbaye de Villers en Brabant compte une cinquantaine de membres et a été fondée en 1990. Elle a pour objectif essentiel de remettre à l'honneur les traditions vinicoles de l'abbaye de Villers. Les confrères vignerons cultivent à nouveau la vigne du jardin de l'abbé, laissé en friche depuis le 18ème siècle. Le clos compte 20 ares répartis sur 5 niveaux. Les vendanges donnent chaque année un peu plus de bouteilles. Plus d'infos sur www.villers-la-vigne.be

La Confrérie des Hostieux Moines a été créée en 1995 et est composée de treize moines fondateurs. Ses objectifs sont de soutenir les activités touristiques et gastronomiques de l'abbaye de Villers-la-Ville et de sa région, de défendre et promouvoir les bières ancestrales, le saucisson "Bâton de Saint-Bernard" et le pain des moines, et de soutenir des actions sociales, philanthropiques et culturelles. Plus d'infos sur www.hostieux.org

La province compte aussi de nombreux géants, notamment à Court-Saint-Etienne (D'joseph et Dolfine ont été créés pour les 180 ans de la Belgique ; D'joseph est un ouvrier des anciennes usines Henricot et Dolfine est son épouse), àVillers-la-Ville (Marie Doudouye qui symbolise l'introduction de la culture des pommes de terre au 19ème siècle et Pierre Di Tchesseau, dont le nom rappelle l'ancienne distillerie de la famille Dumont de Chassart), à Walhain (D'joseph d'Amérique, du nom d'un émigrant du Wisconsin en 1855, Quiquine del Vi Tchestia, du nom d'une comtesse de Walhain au 16ème siècle, Marcel dit Biloque et Juliette de Maugré-To, les enfants des deux premiers géants), etc. etc.

6 commentaires:

chalixanora a dit…

Bonjour Vincent
Je ne connaissais pas du tout et je viens d'aller voir les sites que tu nous proposes !
Sur mon 2ème blog < Peggy >> , je parle de bières belges (la St Feuillien ),nous allons visiter la brasserie et le nouvel ascenseur je 12 août prochain!
C'est < http://petalesderose.canalblog.com >
Une très bonne journée à toi
Christiane alias Peggy

Edmée De Xhavée a dit…

Tiens, tous ces géants me font penser au Bihin, celui qui je pense est parti lui aussi en Amérique ... Il y a quand même de drôles d'histoires vraies, non?

Un membre de ma famille est parti avec son frère "en Amérique" aussi, et a fait la guerre d'indépendance! J'ai retrouvé sa trace tout à fait par hasard ici, il est enterré au Missouri.

Laura a dit…

j'aimerais beaucoup photographier des géants,
merci pour ton passage chez moi
je te souhaite une bonne journée
bisous
Laura

Josiane a dit…

bonjour petit belge. Je ne connais pas ce folklore en Brabant wallon. Merci de nous le faire découvrir. En te souhaitant une bonne journée ce mardi.
Josiane de Namur

Delphine a dit…

Tiens je ne connaissais pas non plus toutes ces richesses dans le Brabant Wallon! Merci.
Je te souhaite encore d'excellentes vacances en espérant que tu en profites bien.

Florence a dit…

Bonjour cher Petit Belge !
Toujours agréable de revoir tout ce patrimoine culturel du Brabant Wallon !
Merci pour ces liens bien intéressants !
Je peux me servir impeccablement de mon PC ce matin,le nettoyage d'hier semble porter ses fruits, durablement je l'espère ?
Bonne journée à toi sous le soleil !
Florence