dimanche 16 novembre 2008

Le roi Albert II vu par Yves Leterme

A l'exception de La Liste De Decker, du Vlaams Belang et de la NVA (qui sont séparatistes et républicains), tous les partis politiques ont rappelé hier que le roi Albert II jouait bien son rôle au sein d'une monarchie constitutionnelle et qu'il n'avait commis aucun faux pas politique depuis 1993. Rappelons également qu'il refuse de recevoir les élus d'extrême-droite et condamne régulièrement le racisme et la xénophobie. Sa personnalité modeste et chaleureuse plaît beaucoup aux Belges.

A l'occasion de la fête du Roi, le premier ministre Yves Leterme a répondu aux questions des quotidiens du groupe Vers l'Avenir :

"Quel moment fort retenez-vous des 15 ans de règne d'Albert II?
- Ce qui me vient surtout à l'esprit, c'est le geste fort du Roi quand il a reçu les familles des victimes de Dutroux. C'était en octobre 1996, le vendredi précédant la Marche Blanche qui allait faire descendre 300.000 personnes dans les rues de Bruxelles. En recevant les familles au palais royal, le souverain a donné le signal d'une complète communion avec son peuple. Il a joué pleinement son rôle de médiateur de nos inquiétudes et de nos espérances.
- Vous fêtez le Roi alors que dans le passé, vous n'avez pas toujours été tendre avec la monarchie et la famille royale. Vous êtes premier ministre depuis sept mois. Cela a-t-il changé votre vision de l'avenir de la monarchie?
- Le Roi joue un rôle fondamental, dans un vrai respect des responsabilités de chacun. A moi, l'action politique sous le contrôle du Parlement. Et le souverain est un élément clé de notre société, à côté du politique.
- Pour vous, Albert II est un bon roi?
- En 15 ans, il a acquis une autorité qui va au-delà de la Constitution. On respecte Albert II, pas seulement pour la fonction qu'il occupe, mais aussi pour ce qu'il est et pour la façon dont il remplit sa fonction. En 1993, il a succédé à Baudouin qui était une figure de grande envergure. Albert II a pu être présenté comme un roi de transition. On peut dire aujourd'hui qu'il réussit pleinement son règne.
- La monarchie est donc un système qui fonctionne bien?
- La monarchie peut paraître anachronique à certains. Pour la Belgique, en tout cas, c'est le bon système".

3 commentaires:

belgeetfierdeletre a dit…

Une fois de plus,les séparatistes sont les seuls à critiquer le roi,qui est respecté,mais pas uniquement pour sa fonction.

Edmée De Xhavée a dit…

Autre aspect de la monarchie que j'aime: il y a, au travers des gouvernements qui se succèdent, un sentiment de continuité. C'est rassurant d'avoir la même famille royale depuis ma naissance, de les voir grandir (vieillir aussi...), et ils sont toujours là.

alain a dit…

vu de la France,cette famille royale Belge est nettement plus chaleureuse et sympathique que la monarchie Anglaise,et pourtant j'ai épousé une sujette de sa majesté!