mercredi 5 novembre 2008

Jacques Mercier quitte la RTBF

Jacques Mercier (65 ans) a annoncé hier son départ de la RTBF où il travaillait depuis plus de 40 ans en télévision et en radio. Vu mon jeune âge, je l'ai découvert dans les années 90 à travers l'émission "Forts en tête" qu'il co-présentait avec Barbara Louys. C'est un homme polyvalent dont il existe peu d'exemples en Belgique francophone. Il ressemble à Michel Drucker : même gentillesse, même longévité et même aisance avec des gens de tous horizons et de toutes générations. Tous deux ont traversé les époques en s'adaptant à l'évolution des médias et sont capables d'interviewer un poète, puis un groupe de rock. Jacques Mercier a même un actif fan-club, ce qui est peu courant en Belgique francophone, où nos animateurs et présentateurs ne sont pas beaucoup médiatisés.

Oui, malgré sa notoriété, Jacques Mercier est resté un homme simple et accessible. Je l'ai personnellement constaté lors d'une séance de dédicaces à la Foire du Livre de Bruxelles où il m'avait immédiatement mis à l'aise. Lorsque je laisse une question sur son blog (voir à gauche parmi les liens), il me répond très vite. Il a déjà eu également la gentillesse de venir sur ce blog.

A-t-il eu raison de quitter la RTBF avec qui il reste en bons termes? Je pense que Jacques Mercier est arrivé à un âge où on sait ce qu'on a envie de faire...et de ne plus faire. "Le jeu des dictionnaires" (en radio) avait récemment fêté son 20ème anniversaire et ce cap symbolique est peut-être le bon moment pour passer le flambeau à un autre animateur (d'autant que les chroniqueurs restent en place)? En télévision, "Bonnie and Clyde" était une bonne idée, car c'est la seule émission de divertissement en Belgique francophone qui permettait à nos artistes de se produire en prime time. La complicité avec Armelle était évidente et il régnait une bonne ambiance sur le plateau, mais l'émission n'a jamais trouvé son public. Aussi, oui, Jacques Mercier n'a plus rien à prouver en télévision et en radio... excepté présenter le journal télévisé de 19h30! Aussi c'est peut-être effectivement le bon moment pour quitter de son plein gré et sans regret la RTBF et...pour recevoir de son vivant de très nombreux hommages!!!

Il serait injuste de résumer Jacques Mercier aux médias, même s'ils ont occupé une grande partie de sa carrière. Il y a peu, j'ai vu un reportage intimiste d'une heure où il expliquait que la poésie et l'écriture occupaient déjà une grande place dans sa jeunesse dans le Tournaisis. Mais une interview de Jacques Brel l'a dirigé vers la radio et la télévision. Au fil des ans, Jacques Mercier a démontré sa culture et son envie d'écrire à travers des romans, des essais, sa rubrique "Monsieur Dico" dans le journal "La Libre Belgique", mais aussi son amitié avec d'autres auteurs comme Colette Nys-Mazure ou Amélie Nothomb. Il a été admis au sein de l'Association des Ecrivains Belges et c'est cette voie qu'il veut suivre aujourd'hui. Les fidèles de son blog savent que cet homme enthousiaste et passionné a de nombreux projets, comme écrire un nouveau roman et monter des récitals de poésie. Mettre sa notoriété au service de la culture, amener le grand public à fréquenter les salles de théâtre, voilà un beau défi! Car non, Jacques Mercier ne prend pas sa retraite, mais a juste choisi de réorienter sa carrière très féconde.

Jacques, si vous lisez de cet article, j'espère avoir bien résumé vos intentions et je vous souhaite beaucoup de réussite dans tous vos projets. Et je vous suggère une petite idée : créer un site Internet officiel où on pourrait trouver tous les renseignements sur votre carrière et consulter vos rubriques de "Monsieur Dico".

2 commentaires:

Edmée De Xhavée a dit…

J'ai visité le site de Jacques Mercier suite à ta suggestion, et y ai en effet "rencontré" une personne qui avait une âme délicate et forte à la fois. Personnellement, je n'ai jamais vu aucune émission et au fond, c'est peut-être ce qui m'a permis de ne ressentir que son "essence essentielle", sans le rapprocher de quoi que ce soit d'autre.

Je lui souhaite donc un magnifique nouveau souffle!

jmercier a dit…

Merci ! Un texte qui me ravit évidemment