vendredi 14 novembre 2008

La fête du Roi (15 novembre)

Ce samedi 15 novembre, c'est la fête du Roi en Belgique. Cette date a été choisie car le 15 novembre est le jour de la Saint-Léopold (fondateur de la dynastie belge) dans le calendrier germanique et de la Saint-Albert (souverain actuel) dans le calendrier général. Certaines personnes parlent parfois de "Fête de la Dynastie", mais c'est une erreur : cette appelation a été uniquement utilisée de 1944 à 1950 lorsque le roi Léopold III vivait en exil en Suisse et son frère le prince Charles était régent du royaume. Dès l'accession au trône de Baudouin, le 15 novembre est redevenu la fête du Roi.

Vu que les partis sociaux-chrétiens étaient dans l'opposition (alors qu'ils étaient au pouvoir depuis plusieurs décennies), le gouvernement Verhofstadt Ier décide en 2001 de marquer la séparation entre l'Eglise et l'Etat lors de la fête du Roi.

Premier changement : le Te Deum perd son caractère officiel. Ce n'est plus le ministre de l'Intérieur, mais les autorités religieuses qui invitent à la célébration. Des détachements militaires ne sont plus présents à la cathédrale Saints-Michel-et-Gudule. Les enfants du Roi y assistent en civil et plus en uniforme militaire.

Seconde modification : en fin d'après-midi, une réception est organisée au Parlement pour environ 600 personnes (la famille royale, les autorités politiques, religieuses, judiciaires et militaires du pays, ainsi que des citoyens choisis par les gouverneurs de province), au cours de laquelle le premier ministre, les présidents de la Chambre et du Sénat prononcent un discours. Cette réception est marquée par l'interprétation de la Brabançonne (l'hymne national belge) dans les trois langues du pays par un chanteur de variétés, comme Helmut Lotti ou Jo Lemaire.

La coutume veut que le roi Albert et la reine Paola ne participent pas à ces deux cérémonies, contrairement à leurs enfants et beaux-enfants. Depuis 1993, le couple royal a exceptionnellement assisté à la fête du Roi en 1993 (dédiée à la mémoire du roi Baudouin), en 2006 (pour les 175 ans de la dynastie) et en 2008 (à l'occasion des 15 ans de règne d'Albert II).

10 commentaires:

belgeetfierdeletre a dit…

Ne manquez surtout pas l'émission spéciale de "c'est du belge" sur la une.

Daive a dit…

Dommage que le reste de la famille royale n'est pas d'une aussi bonne qualité que le Roi ... Laurent et ses affaires, Phillipe ses lacunes politiques et son mauvais néerlandais, heureusement qu'il y a mathilde ...

Youri a dit…

Monarchie = héritage moyenageux
Monarchie belge = coût important pour cet état déliquescent ( http://www.crk.be/F/coutmonarchie.php )
Monarchie = un des moyens usé par les belgicains pour maintenir cet état artificiel.

Voulez-vous d'autres raisons surfaites d'encenser le roy et sa smala ???

belgeetfierdeletre a dit…

Monarchie=seul système valable en Belgique
Monarchie Belge=Système peu coûteux (1€/an/hab)et très efficace
Monarchie=Système nécéssaire au maintien de l'état,conformément au désir des 9/10 de la population (Belge ET flamande,si si!)
Roi Albert II=Figure de tolérance dans un pays pollué par quelques séparatistes surmédiatisés
Roi Albert II=Victime de l'ingratitude d'une bandes d'antibelges

Je ne vois vraiment pas ce qu'on peut reprocher au roi,car non-seulement il fait du bon travail,mais en plus,la majorité de la population veut encore de lui.De plus,si on le maintient,c'est parce-que c'est le seul homme à la tête de l'état au dessus de tous ces partis scindés sur base linguistique.

Daive a dit…

La monarchie belge n'est pas moyen-ageuse mais existe depuis à peine plus de 175 ans. De plus nous avons une monarchie constitutionnelle, concept moderne, utilisé dans de très nombreux pays, loin d'être moyen-ageux.

Le coût de la monarchie est grand, celui de la République l'est aussi (les élections présidentielles ont un coût, etc ...)

La monarchie a un sens particulier dans ce pays, autant pour les "belgicains" que pour les fédéralistes voir même les confédéralistes (voir ce qu'a dit Leterme aujourd'hui même)

Youri a dit…

DOTATION ROYALE INDEXEE DE 6%
Soit un total de 45.353.000 euros, 4,25 euro par habitant du Royaume de Belgique.
Cela semble peu, mais comparé au coût de l'Élysée et de tout ce qui s'y trouve, président de la République et employés divers, cela devient cher.
Le coût par habitant en France s'élève seulement à 1,74 euro...
Si les Wallons rejoignaient la République Française par un rattachement de la Wallonie à la France, soit si la France comptait 67.929.915 habitants, la dotation de l'Élysée ne représenterait plus que 1,65 euro.
Nous payons actuellement 2,5 fois plus que ce que nous devrions débourser en France...
Alors une raison de plus de clamer : "vive le Rattachement à la France !"

Daive a dit…

bof, je suis contre l'indexation de la dotation royale, je vois pas pourquoi ça me donne une raison de me rattacher à la France ...

Youri a dit…

@ daive

Ce n'est certes pas LA raison que vous attendez.
Tout l'un dans l'autre, c'est peut-être une raison de plus......
Mais libre à vous de vous persuader du contraire.

Edmée De Xhavée a dit…

Comme le dit si justement Daive, ce n'est pas parce qu'il y a des aspects de la monarchie ou de la Belgique qu'on n'aime pas que la solution est le rattachement à la France!

J'aime beaucoup notre famille royale, en particulier le roi et la reine. Et oui, beaucoup de Belges y tiennent aussi...

Bonne fête du roi, donc!

Anonyme a dit…

merciiiii