mercredi 18 avril 2007

La série belge "Melting Pot Café" (RTBF)

Ce mardi 17 avril, j'ai regardé le premier numéro de la nouvelle série belge "Melting Pot Café", produite par la RTBF. L'histoire se passe dans le quartier des Marolles à Bruxelles. La dynamique Astrid a oublié de payer le loyer de son café et le propriétaire menace de lui envoyer les huissiers. Elle veut créer à l'étage un restaurant tenu par son fils Philippe, qui, lui, préférerait partir en mission humanitaire en Afrique avec sa petite amie. Aux côtés de nombreux comédiens belges, cette série bénéficie de la participation de la délicieuse Tsilla Chelton (à l'opposé de son personnage dans "Tatie Danielle") et même de Salvatore Adamo dont Astrid est une grande fan!

Malgré quelques clichés, j'ai passé un très bon moment avec "Melting Pot Café" qui sort de l'ordinaire et nous change des séries américaines. Cela fait plaisir d'entendre des expressions typiquement bruxelloises et de voir des endroits de notre capitale, comme le Palais de la Justice. Bravo à la RTBF de prendre le risque de produire une telle série et de faire connaître quelques comédiens belges. Parmi eux, j'ai un coup de coeur pour l'hilarant Patrick Spadrille qui incarne le policier du quartier et dont l'humour me fait penser à Benoît Poelvoorde.

3 commentaires:

melissa_monaco a dit…

Je vois que je ne suis pas la seule à avoir détecté des accents poelvoordiens chez Patrick Spadrille...

Aelius Philologus a dit…

Je serais un peu plus nuancé sur cette nouvelle série. Mais, dans l'ensemble, c'est pas mal du tout, et je suis content aussi de voir des décors vraiment bien de chez nous.
J'attends néanmoins de voir la suite pour mieux me rendre compte.

barneyjordan a dit…

"Cela fait plaisir d'entendre des expressions typiquement bruxelloises"

Faudrait peut-être passer par Bruxelles et y rencontrer des Bruxellois à l'occasion. Côté accent, on n'est pas loin de Coluche, talent en moins.