vendredi 27 mars 2015

Nouvel album de la chanteuse belge Selah Sue

Il y a trois ans, je vous parlais déjà de la chanteuse belge Selah Sue (voir mon article http://journalpetitbelge.blogspot.com/2012/01/la-chanteuse-belge-selah-sue.html) que vous pouvez retrouver sur Youtube (www.youtube.com/watch?v=-IunmW3wI5Q). A l'occasion de la sortie de son deuxième album intitulé "Reason", elle a répondu aux questions des quotidiens du groupe Sud Presse :


"Selah, où avez-vous disparu pendant quatre ans?
- J'ai fait de la scène un peu partout dans le monde pendant plus de deux ans. Après, j'ai consacré six mois à l'écriture de ce deuxième album et j'ai ensuite dû attendre que les producteurs soient prêts. J'étais très impatiente et je suis retournée à Los Angeles, à Londres, en Jamaïque pour enregistrer et écrire d'autres chansons. J'ai hâte de reprendre la route ; çà me manquait.


- C'est en voyageant que vous trouvez votre inspiration?
- Non. Je puise mon inspiration en moi-même, dans mes émotions, dans mes hauts, dans mes bas. Je suis une véritable montagne russe quand il s'agit de sentiments.


- La musique ne vous a pas aidée à vaincre vos démons?
- Pour moi, la musique n'est pas un exutoire. Pour combattre ma dépression, je suis une thérapie, je prends des médicaments. Chez moi, la musique a juste l'effet d'amplifier mes émotions. Si j'écoute ou fais de la musique quand je suis triste, je serai encore plus triste. Quand j'avais 16 ans, çà m'a peut-être aidée. Ecrire m'aide en tout cas à placer mes émotions et à mieux comprendre ce que je ressens.


- Vos études de psychologie vous aident-elles aussi?
- J'ai réalisé en vieillissant que la psychologie ne s'apprend pas dans les livres. On apprend à mieux comprendre ce qu'on ressent en voyageant, en devenant adulte. Je n'ai pas étudié la psychologie parce que j'étais moi-même dépressive. Déjà toute petite, quand je n'étais pas encore tourmentée par des sentiments aussi forts que ceux que peuvent ressentir un adulte, je savais déjà que je voulais étudier la psychologie. Ca m'a toujours intéressée.


- Vous parlez énormément d'émotion et, paradoxalement, votre album s'appelle "Reason"?
- C'est vrai. La raison s'oppose à l'émotion pure et dure. Avec ce métier, j'ai été amenée à travailler avec des gens plus âgés que moi. Mon amoureux a deux filles de 9 et 12 ans, et j'ai dû apprendre à être là pour elles. L'attente de l'album a été très dure à supporter ; j'ai dû rester calme. En fait, depuis mon premier album, j'ai beaucoup grandi et j'ai dû faire appel à ma raison. Maintenant, je suis adulte. J'ai des responsabilités et je ne peux plus vivre en fonction de mes émotions.


- Soudainement, vous vous êtes mise à écrire sur l'amour?
- J'ai toujours cru que je n'écrirais jamais de chansons d'amour, que c'était trop cliché, que personne ne le faisait. Mais c'est parce que je n'avais jamais connu l'amour. J'ai passé des années à penser à moi, à mon bonheur. Et quand j'ai rencontré mon amoureux, mon homme, çà m'a submergée. Il est l'une des plus grandes parties de mon existence ; çà méritait bien une chanson!


- Sur l'album, vous chantez aussi avec le rappeur Childish Gambino. Où l'avez-vous rencontré?
- A Los Angeles. Je cherchais un rappeur et nous nous sommes croisés en studio car nous avons le même producteur. Ca a tout de suite collé. Je n'ose pas encore rapper. Je ne me sens pas encore à l'aise dans l'exercice et je veux pouvoir être à la hauteur des vrais rappeurs. J'ai encore beaucoup à apprendre mais je m'entraîne.


- On parlait aussi d'une collaboration avec Prince. Pourquoi çà ne s'est pas fait?
- On ne s'est plus recontactés par manque de temps mais çà pourrait se faire par la suite.


- Après l'énorme succès du premier album, on vous attend au tournant. Pas trop de pression?
- Non, car j'ai fait un album qui vient de mon cœur. Personne ne m'a poussée à faire des choses que je ne voulais pas faire. Je ne regrette rien même si je ne suis pas à 100% convaincue. Si les gens n'aiment pas l'album, c'est que c'était ma destinée. Et puis, je n'ai jamais pris conscience du succès qu'a rencontré mon premier album. Je sais que j'ai vendu un million d'exemplaires mais je ne le ressens pas.


- Qu'est-ce qui vous déplaît dans "Reason"?
- Je suis une perfectionniste. Je n'écoute pas mes chansons car je trouve toujours quelque chose à rectifier. La musique, ce n'est pas des maths. Il n'y a pas de solution à l'équation ; ce n'est jamais terminé".

8 commentaires:

Michèle a dit…

Kikou Petit Belge,
j'avais aimé sa première chanson, son premier album, une très belle voix une voix soul,qui avait eu du succès en France.
Par contre j'ai écouté des extraits de son dernier album Raeson,et j'aime moins son style de musique un peu pop et aussi Electro,pas trop mon style :-) mais c'est une bien belle chanteuse belge :-)
Je te souhaite une bonne fin de journée, et de passer un agréable week end, gros bisous à toi.

Youri a dit…

Bonne artiste en effet et qui comme Ozark Henry a l'intelligence de ne pas chanter dans sa langue flamande.
En anglais, c'est beaucoup mieux et ça ouvre les portes.

Philippe D a dit…

Je ne la connais pas plus qu'il y a 3 ans mais je n'écoute pas de chansons en anglais.
Bon weekend. Portes ouvertes à l'école. Le weekend sera court!

edmeedexhavee a dit…

Je viens de ré-écouter le morceau que tu proposes sur Youtube et j'aime beaucoup... pour le reste, Mimi du Sud semble un peu perdue par l'évolution mais qui sait... je tenterai bien un extrait quand même!

ツ ✽ ღ Nancy ღ ✽ ツ a dit…

(^‿^)
Bonjour cher Petit Belge !

MERCI pour ce partage autour de la chanteuse Selah Sue ! C'est SUPER !

GROS BISOUS D'ASIE vers la Belgique ... et bon week-end !!!!

Serge l'Optimiste a dit…

Je dois bien l'avouer, Selah Sue n'est pas ma tasse de thé. Je suis nostalgique de Jacques Brel dont j'appréciais la profondeur des textes. Je respecte cependant les goûts des autres car les préférences ne se discutent pas et font heureusement notre diversité. Nous ne pourrions vivre dans un monde de clones.

Bon dimanche, Petit Belge, une journée durant laquelle on va être "dans le vent" en espérant que pour tous ce soit une journée de "bonne heure" !!!

Pâques a dit…

Merci pour la découverte !
En fait je suis très éclectique et j'aime me laisser porter, me laisser surprendre ...
bises

Philippe a dit…

Une chanteuse qui doit son succès à un timbre de voix particulier cependant, je n'aime pas écouter un album complet... cela n'enlève rien aux qualités musicales de notre artiste belge, bonne semaine.