vendredi 14 novembre 2014

"Ouvre", le nouvel album de Maurane

A l'occasion de la sortie d' "Ouvre" (le 11ème de sa discographie en studio), la chanteuse belge Maurane (54 ans) a répondu aux questions des quotidiens du groupe Sud Presse :


"Comment avez-vous réagi lorsqu'on vous a apporté la chanson "Trop forte" (pour l'écouter : www.youtube.com/watch?v=5g7C5D_BJuI) ?
- Pour la petite histoire, ils n'osaient pas me la proposer, de peur de me vexer. C'est via mon directeur artistique que çà s'est passé. Moi, quand je l'ai entendue, je me suis dit : "Woaww!". Franchement, la chanson dépasse le thème du poids, elle parle du formatage. On vit dans un monde où on a peur de son identité, où on est censé suivre le mouvement et surtout ne pas se démarquer parce que sinon on est ringard. Franchement, s'il y a une chanteuse qui devait faire "Trop forte", c'est bien moi. Des régimes, j'en ai pris plein la gueule. Maintenant, je m'en fiche, on peut me traiter de grosse ou de vieille, je m'en fous, j'ai du recul. Ca m'a fait souffrir avant, mais maintenant, c'est fini. Et puis, j'ajoute que le message de la chanson est positif : je conclus en disant que je suis "trop forte d'être arrivée jusqu'ici".


- Ca veut dire que la pub pour Weight Watchers, c'est fini pour vous?
- Ah non, je reste persuadée que c'est bien. Bien sûr, les gens qui veulent faire des filiformes avec des physiques comme le mien, c'est des cons. Je ne serai jamais mince, j'ai des gros seins et des hanches. Mais depuis que j'ai perdu mes kilos, je me sens mieux, je respire mieux, je transpire moins et je peux mettre des talons de 10cm de haut en restant à l'aise. Là, je vais chez la nutritionniste parce que je fais un régime sans gluten et sans produit laitier. Mais je reste très attachée au régime de Weight Watchers, même si je ne me reconnaissais pas dans le dernier spot de pub que j'ai fait pour eux. Là, j'ai repris 4kg, ce n'est jamais acquis, mais si je n'en reprends plus 15 comme avant, c'est grâce à Weight Watchers.


- Et Twitter où vous avez parfois dérapé un peu, vous vous êtes calmée?
- J'ai un peu arrêté le côté compulsif. Il y a des gens insultants mais la meilleure façon de répondre, ce n'est pas d'y aller à la mitraillette comme je l'ai fait, mais de ne rien dire, de les mépriser. Maintenant, je bloque le compte. Mais je reste une personnalité passionnée, volcanique. J'aimerais pouvoir dire que l'âge m'a calmée, que j'ai atteint la sérénité, mais je n'y crois pas. Les gens de ma firme de disque veulent que je fasse passer ce message....heureusement qu'ils ne vivent pas avec moi au quotidien!


- Est-ce que votre expérience à "La Nouvelle Star" a changé quelque chose à votre façon de travailler?
- En tant que chanteuse, non. Et je suis chanteuse avant tout : j'ai laissé "La Nouvelle Star" pour pouvoir faire cet album. A l'émission, malgré moi, je coachais. Ceux qui sont talentueux, j'avais envie de les suivre encore et de leur donner des conseils tout le temps. Certains m'appelaient maman!


- Yseult participe à votre album pour "A part être", un duo très disco/soul : c'est votre fille spirituelle?
- Elle a été très marquante en tout cas. Pour moi, c'est la nouvelle star dans toute sa splendeur cet elle a tout : talent, présence, failles, joie de vivre, personnalité. C'est quelqu'un d'exceptionnel, mais la production de l'émission n'aimait pas tellement que je sois dans l'affect avec les candidats. Mais moi, quand je m'attache, c'est comme çà. C'était peut-être mieux que je ne fasse pas trop longtemps cette émission en fait. Je suis contente d'avoir vu l'envers du décor. Pour moi, si "La Nouvelle Star" est la plus authentique des télécrochets, la télé, par contre, c'est un milieu assez "fake".


- Pourquoi dédiez-vous "Je voudrais tout te dire" à votre fille Lou?
- Je l'ai écrite quand elle avait deux ans. Elle va en avoir 21 et est en 3ème année de sciences-po. La chanson est restée 18 ans dans les cartons. Je l'avais écrite parce que toute petite, dans son bain, elle m'avait dit : "Maman, je suis une fille compliquée". Ca m'avait bouleversée. Je ne voulais pas lui avoir transmis une souffrance inutile que j'avais éprouvée...


- Que s'est-il passé quand vous lui avez fait écouter?
- C'était il y a quelques semaines à peine. Elle m'a pris la main, l'a serrée très fort, elle a hoché la tête et puis elle m'a dit qu'elle était vraiment très touchée. C'était un très grand moment d'émotion évidemment".


Vous pouvez retrouver ici mon compte-rendu de son autobiographie :  http://journalpetitbelge.blogspot.com/2010/01/la-vie-en-rouge-maurane.html

8 commentaires:

Florence a dit…

Coucou Petit belge !
c'est tout changé maintenant pour écrire un com dans ton journal !
J'espère que tu vas bien ?
bisous et bonne fin de semaine.
Florence

Tania a dit…

Merci de relayer cet entretien, Maurane est une chanteuse exceptionnelle et une "belle personne" comme on dit.

Philippe D a dit…

Même si Maurane est considérée comme une grande artiste, je ne l'aime pas. C'est sa voix qui ne me plait pas. Evidemment elle a la voix qu'elle a et ne peut rien y faire.
Par contre, j'ai entendu sa dernière chanson à la radio et je l'ai trouvée "pas mal".
Bon dimanche.

Marie-Madeleine a dit…

N'oublie pas que si tu veux venir à Paris, tu peux venir chez moi!

Pâques a dit…

Une grande dame authentique et talentueuse !!!
Bon dimanche.

Edmée De Xhavée a dit…

J'aime aussi Maurane - Verviétoise, n'est-ce pas ;-) - et en effet elle porte son corps avec applomb, pourquoi pas? Elle est, comme dit Marcelle, authentique. Et une belle personne, oui!

ツ ✽ ღ Nancy ღ ✽ ツ a dit…

Merci de nous parler de l'actualité artistique de Maurane cher Petit Belge ! J'adore cette chanteuse !!!

GROS BISOUS !
Bon début de semaine !!!! (•ิ‿•ิ)✿

Philippe a dit…

Une artiste qui a connu bien des succès au fil du temps et qui sait aussi se reconvertir dans d'autres domaines... bonne semaine, Petit Belge.