lundi 15 mars 2010

La Belgique est-elle un Etat artificiel?

La notion de "nation" n'existait pas au Moyen Age. Les populations se définissaient avant tout par rapport à leur seigneur. C'est à partir du 15ème siècle que nos principautés, comtés et duchés ont commencé à se regrouper les uns les autres et à avoir une histoire commune. Le meilleur exemple est le blason de la province de Namur avec le lion flamand qui montre que les comtés de Flandre et de Namur ne formaient qu'une seule entité.

Une nouvelle étape est franchie à la fin du 16ème siècle avec deux Etats antagonistes : la république des Provinces-Unies (les actuels Pays-Bas) et les Pays-Bas méridionaux (l'actuelle Belgique moins la principauté de Liège). L'opposition entre ces deux Etats est surtout religieuse.

La révolution de 1830 n'était pas un coup d'essai des Belges. Ainsi, en 1789, il y avait déjà eu une révolution à l'égard du pouvoir autrichien qui a abouti aux très brefs "Etats-Belgiques-Unis" (pour reprendre le terme officiel). Mais l'armée autrichienne est ensuite revenue en force et a repris le pouvoir. C'est lors de cette révolution que les couleurs noir-jaune-rouge sont apparues. Si le terme "Belgique" a été repris de façon officielle à partir de 1789, on ne peut contester qu'à l'exception de la principauté de Liège, Flamands, Wallons et Bruxellois ont une histoire commune bien avant la fin du 18ème siècle.

Le Congrès de Vienne en 1815 offre le Benelux actuel (Belgique, Pays-Bas et grand-duché de Luxembourg) au roi Guillaume d'Orange. La révolution belge de 1830 entraîne le départ des Hollandais. L'indépendance de la Belgique est proclamée le 4 octobre 1830. La plupart des grandes puissances (dont la Russie et la Prusse) désapprouvent cette décision. Seule l'Angleterre préférait l'indépendance de notre pays à une éventuelle annexion par la France. Notons que les Belges morts lors des combats de 1830 reposent dans la crypte située au centre de la place des Martyrs à Bruxelles.

Oui, la Belgique est un Etat artificiel (car son indépendance a été votée par le Congrès National et non par un référendum) comme tous les Etats (y compris la France) qui sont des créations politiques ou royales.

Mon point de vue rejoint celui de Jean-Marie Gillet dans son livre "Les étonnantes origines de la querelle linguistique en Belgique" : "L'illusion est de croire qu'il existe des Etats naturels, des Etats de bonne qualité, et d'autres qui seraient artificiels, des Etats de pacotille, de la camelote d'Etat. Tous les Etats du monde sont des créations politiques, ils sont donc tous artificiels : la Belgique, comme tous les autres. C'est la durée qui nous donne l'illusion que l'existence d'un Etat va de soi, qu'il n'aurait pas pu ne pas être et que c'est dans le cours naturel des réalités de ce monde qu'il fallait qu'il fût là".

26 commentaires:

Belgo3 a dit…

Très bien, et bon ;)

Anonyme a dit…

Oui petit Belge, la plupart des pays sont constitués de provinces qui s’entendent plus ou moins bien entre elles, et plus ou moins bien avec le pouvoir central, qui un jour les a unifiées.
Je reprendrais demain la lecture de ce texte pour y répondre plus longuement.
Bonne soirée à toi cher Petit Belge !
Florence

Delphine a dit…

Très intéressant comme billet. La Belgique est encore immature, espérons qu'elle tienne jusqu'à la maturité (ojala!) pour que sa légitimité ne soit plus remise en question. Bonne soirée PB et à très bientôt!

Youri a dit…

On fait évidemment dire aux mots ce que l'on veut.
Pour ma part, je souscrirai à une comparaison souvent entendue qui se veut rassurante.
La Suisse comme la Belgique est aussi un pays aux multiples composantes.
En effet.
Sauf que la Confédération Helvétique (qui n'a d'ailleurs de confédération que le nom) est née de la volonté de divers Cantons de se réunir. C'est donc une force centripède qui a procédé à l'unification suisse.
La Belgique, quant à elle, est plutôt soumise à des forces centrifuges qui tiraillent ses composantes.
Goûtez la différence.

Anonyme a dit…

Amiable dispatch and this post helped me alot in my college assignement. Gratefulness you on your information.

Edmée De Xhavée a dit…

J'ai bien aimé cet article, moi! Il est pertinent... et comme Delphine j'espère que notre Etat - qui est toujours dans tous ses états, pas vrai Youri ? - trouvera son équilibre.

célestine a dit…

Et en quoi le mot artificiel serait-il péjoratif? Si on l'oppose à son contraire "naturel" il trouve ici sa pleine justification, car comment un état pourrait-il être naturel? pas de frontières, pas de langues dans la nature! Par essence, un état est donc bien toujours artificiel, mais les artifices sont parfois splendides, qu'il s'agisse de maquillage, de costumes ou de gerbes d'étoiles du quatorze juillet. D'ailleurs, dans artifice , il y a art...Vive la Belgique!

Josiane a dit…

bonjour petit belge, en ce mardi, avec l'espoir d'un peu de soleil.

☼ FRANCE ☼ a dit…

Et bien c'est super de te lire. Magnifique

joris a dit…

Mevrouw, Mijnheer,
Volledig akkoord met het artikel over de geschiedenis van ons land.
Ik haal ook dikwijls het voorbeeld aan van de Naamse en Vlaamse Leeuw, die u ook in Noord Frankrijk tegenkomt op de gebouwen zoals het stadhuis van Dunkerque, Bergues en gebouwen in Lille. Deze heeft als Heraldische kleur-kenmerken: het geel; zwart; en rood ( rouge gorge) dat laatste voor de tong en klauwen.
Ik ben afkomstig van Houtem-Veurne, dat feitelijk tien kilometer van Veurne ligt en maar één kilometer van Hondschoote in Frankrijk. Ik had tantes en nonkels daar in Frankrijk wonen. Mijn grootvader had voor de eerste wereldoorlog nog een orgelbouwer atelier in Hondschoote. Deze streek is goed gekend door de film ' Les Stitch'
De taal speelt daar speelt geen rol, want zelfs ook de Fransen van le département du Nord zijn fier "d'être" 'Flamand'. Comme on peut - être en même temps - être fière d'être Français et Normand ou Breton.
De même pour la Belgique, nous sommes - j'èspère - tous contents de vivre dans un pays avec trois langues, où les gens ne s'entretuent pas pour des questions politiques, des questions de la langue ou de religion.
Mais pour mes amis francophones qui ne sont pas familier avec la Flandre, il y a quand même un danger. C'st que le FDF stigmatisent et la presse Brucelloise stigmatisent nous les Flamands ( pour les FDF nous, lef Flamands, on parle le 'Boche'). Mais ses gens brandissent contiunellement le tricolore..
A la fin il pourrait que beaucoup de gens pensent en Flandre que le tricolore est devenu un symbole politique pro FDF ou francophone. J'ai compté l'anneé passée, lors de notre fête nationale, le nobre des pavillons tricolores de Knokke à Ostende jusque chez moi, il y en avaient que cinq! Dont un chez moi et chez mon voisin francophone en face!
Ceci pour vous dire, que le tricolore commence à ëtre chargé politiquement en Flandre de la même façon que le Lion Flamand sans griffes et langue rouges ( le Lion politique qui n'a que les deux couleurs : jaune et noir sans le rouge).
Conclusion: Les gens ne pavisionnent plus, ni le 11 Julliet , ni le 21 Julliet... ils ne prennent pas position...
Pourtant, le compromis Belge, il y en a qui peuvent en tirer des leçons dans le monde: en Irlande, au Balcan, en Corse, en Palestine, au tibet, Sri Lanka et ailleurs, où la paix est très fragile..
On a du bon chocolat et bière en Belgique mais aussi une population, aussi bien Flamande que Francophone, qui est paisible et cela est aussi la preuve de notre histoire commune.
D'ailleurs le Liégois, Namurois et villes Flamandes se sont révoltées bien de fois ensemble contre les mêmes suzerains.La bataille d'éperons d'or à Courtai 1302, le Lion Namurois y était aussi de 'notre' côté 'belge'!
Groeten,
Joris Van Imschoot

Michel Roberti de Terbiest a dit…

La Belgique existait avant Jules César, (voir Ambiorix)
Il faudrait apprendre aux hommes politiques l'Histoire des Belges
Jules César a dit de TOUS les Peuples de la Gaule se sont les Belges les plus Braves. Les Flandriens et Les Principautaires ont battus les Français,(éperons d'or)
Louis XIV a volé le Nord de la France à la Belgique
Le 1ier Roi de France était Clovis, fils de Childéric I, Tournai
A Waterloo, c'est le Régiment du Généaral Chasée qui a battu la Garde Impérial donnant la victoire aux Alliés. Elle était composée de Belges et d'Hollandais
Je suis d'origine Limbourgeoise, Principautaire, Belge et Européen
Avec mes salutations

Youri a dit…

A propos de la citation latine qui fait des belges les plus braves des nations conquises par Caesar, il convient évidemment de couper ici aussi les ailes à un canard.

Le terme "bravus" est ici mal interprété et cette interprétation fait les choux gras des enseignants conditionnés par le belgicanisme.

"Si César admire les belges, c'est parce que ce sont des brutes incultes qui vivent dans un trou perdu (...) et qu'il n'arrêtent pas de se battre avec les tribus voisines. Une réalité nettement moins flatteuse que l'aimable fiction romantique qui prévaut dans de nombreux esprits. (...) On sent l'homme de guerre (César), habitué des champs de bataille et plutôt enclin à mépriser els artifices de la civilisation".

http://www.ex-abrupto.be/fr/gestion/81-les-belges-les-plus-braves.html

"« Toute la Gaule est divisée en trois parties, dont l'une est habitée par les Belges, l'autre par les Aquitains, la troisième par ceux qui, dans leur langue, se nomment Celtes, et dans la nôtre, Gaulois. Ces nations diffèrent entre elles par le langage, les institutions et les lois. Les Gaulois sont séparés des Aquitains par la Garonne, des Belges par la Marne et la Seine. Les Belges sont les plus braves de tous ces peuples, parce qu'ils restent tout à fait étrangers à la politesse et à la civilisation de la province romaine, et que les marchands, allant rarement chez eux, ne leur portent point ce qui contribue à énerver le courage : d'ailleurs, voisins des Germains qui habitent au-delà du Rhin, ils sont continuellement en guerre avec eux. »

http://fr.wikipedia.org/wiki/Horum_omnium_fortissimi_sunt_Belgae


Actuellement encore, en langue wallonne, dire que quelqu'un est brave n'est pas vraiment flatteur.

Josiane a dit…

La Belgique un état artificiel ? J'espère de tout coeur que notre pays vaut mieux que celà ! Et que "l'Union fait bien la force".
A toujours se chamailler du nord au sud, on déstabilise le pays.

Nicole a dit…

Un p'tit coucou à toi, Vincent pour te souhaiter une belle semaine!
Billet très intéressant ...
Bizzz

jacques robert a dit…

Et si l'Etat n'est que la résultante d'une volonté politique collective, la Belgique a du être un Etat fort ... Mais la volonté est-elle toujours aussi forte ?

Pierre-Jean a dit…

La Belgique n'est pas plus artificielle que d'autres États, toutes ces considérations sont très subjectives, chacun interprétant l'Histoire à sa façon.
Merci pour l'article fort intéressant, et "l'Union fait la force" est une devise que j'apprécie beaucoup, c'est aussi un gage de solidarité.

Youri a dit…

@ Pierre-Jean

Il y a aussi erreur quant à la signification du slogan "l'union fait la force".

Initialement, il signifiait que les deux partis autorisés dans notre pays à savoir le parti chrétien et le parti libéral (le parti ouvrier qui ne s'appelait pas encore socialiste n'arriva que bien plus tard) devaient s'unir de manière à aider la nouvelle Belgique.
Le slogan ne signifiait nullement une union entre flamands et francophones.
Il est évidemment commodément repris à cette fin actuellement.
J'ai plutôt tendance à clamer que "L'union fait la FARCE" à moins que l'oignon ne fasse aussi la force...

Anonyme a dit…

Pour une fois, je suis d’accord avec Youri ! Sa définition du Belge brave vu par Julius Caesar est entièrement vraie.
Florence

Anonyme a dit…

Je ne t’ai pas salué en 1er cher Petit Belge et je m’en excuse. Je me suis mise tout de suite à lire les commentaires, et ayant lu comme Youri les « réflexions » de Julius Caesar sur les peuples des régions qu’il espérait dominer, j’ai approuvé son commentaire.
Bonjour Petit Belge ! Tu nous as mis un bon sujet de réflexion dans ton journal ! Il entraîne des commentaires pertinents et passionnants.
Il y a des frictions plus ou moins sévères dans toutes les nations car elles ne sont pas homogènes, mais formées d’ethnies, annexées au fur et à mesure des ans par la loi du plus fort.
Toutes les nations sont des états artificiels !
Florence

Pierre-Jean a dit…

D'accord Youri, mais admettez tout de même qu'une devise peut s'adapter selon l'époque où nous vivons, la devise française a été, depuis qu'elle existe, vécue de façon très différente depuis ses origines, tout est affaire d'interprétations et de vécu, la devise de la Belgique convient parfaitement à la situation présente de votre pays qui a besoin de réconciliation entre les communautés et de concorde, processus difficile, surtout au regard de l'attitude flamande qui me parait souvent agressive je trouve, et surtout anachronique et malvenue dans notre Europe d'aujourd'hui, toutes ces querelles de clochés ne font pas honneur à ceux qui en sont la cause, et il est à mon sens "artificiel" justement de penser que l'Europe, pour une bonne part à l'origine de la création de la Belgique moderne, puisse accepter de voir un pays se disloquer pour des questions de langue et de fausses persécutions de part et d'autre.

Youri a dit…

Pierre Jean,

Vous avez peut-être autant raison en effet que ceux qui clament que nous sommes encore les plus braves de toute la Gaule.
Les formules sont faites pour ceux qui en ont besoin.
Il semble que vous faites partie de ce lot.

Pierre-Jean a dit…

De grâce Youri, évitez de me mettre dans un lot, dans une case en créant des frontières artificielles, cela n'avance à rien.

Bien à vous.

Youri a dit…

@ Pierre Jean

Le problème est que beaucoup refusent de voir la frontière déjà établie.
Et elle n'est pas si artificielle que cela.

Bien à vous.

Anonyme a dit…

What necessary words... super, magnificent idea

Anonyme a dit…

And you have understood?

Virginie VR a dit…

je suis tombé par hasard sur votre article et il très instructif, bravo!