vendredi 30 octobre 2009

Déborah François dans un film flamand

J'ai déjà eu l'occasion de vous donner de nombreux exemples de responsables et acteurs culturels qui passent la frontière linguistique de notre pays pour monter un projet. Ainsi, l'actrice francophone Déborah François est actuellement à l'affiche avec l'acteur flamand Matthias Schoenaerts dans le film "My Queen Karo" écrit et réalisé par la Gantoise Dorothée Van Den Berghe. Il raconte l'histoire de Karo (10 ans) qui accompagne ses parents qui ont choisi de vivre dans une communauté hippie amstellodamoise au début des années 70.

Déborah François a confié à la presse : "Ce qui m'a immédiatement attirée dans "My Queen Karo", c'est ce point de vue d'une petite fille sur cette époque un peu magique, sur une forme d'utopie, de rêve qu'on n'a plus aujourd'hui. Je ne connaissais du mouvement hippie que ce qui en est resté dans la culture populaire. J'en ai appris beaucoup et j'ai vraiment trouvé çà très enrichissant, notamment au niveau musical. Je ne connaissais pas grand chose en jazz. Il est vrai que mes parents étaient plutôt Elvis. Le tournage a été d'une durée assez courte mais très intense. Au début, c'était un peu étrange pour moi de me retrouver entourée de gens qui ne me parlaient pas en français. J'avais étudié le néerlandais au cours de mes études secondaires car j'avais choisi cette option, mais j'avais un peu oublié par manque de pratique, ou disons plutôt d'occasions. Mais tout le monde a fait un effort et il n'y a jamais eu la moindre tension d'ordre communautaire, que du contraire. On était tous contents de se retrouver entre Belges, de surcroît avec des Hollandais très sympas qui parlaient un excellent anglais. Mes répliques en néerlandais ont été moins difficiles que je ne le craignais".

Déborah François a également évoqué son partenaire Matthias Schoenaerts, l'étoile montante du cinéma flamand : "C'est quelqu'un de très généreux qui déploie une énergie incroyable avec ses partenaires, la réalisatrice et toute l'équipe. En plus, il parle parfaitement le français, je puis vous l'assurer!".

5 commentaires:

Delphine a dit…

Que d'étoiles montantes, au Nord comme au Sud! Bonnes vacances Petit Belge!

célestine a dit…

Tes articles toujours très documentés m'impressionnent.Tu fais un travail de fond très intéressant mais encore une fois, quel courage pour faire toutes ces recherches! Et où trouves-tu le temps? A très bientôt et bonnes vacances.
Célestine

ps au fait, pour répondre à ta question...Pourquoi Célestine? Parce que c'est un prénom cosmique et...céleste. Le nom Troussecotte a un petit côté coquin qui me plaît bien. Et l'ensemble est le nom d'un personnage de feuilleton radiophonique hilarant des années 70 que j'écoutais avec mon père quand j'étais petite.(Avec Pierre Dac et Francis Blanche)
Biz

Edmée De Xhavée a dit…

Snif snif je ne connais aucune de ces personne, mais bon ... dans deux ans je serai de retour au bercail!

Ouf!

TESTEUR a dit…

Bonjour,
C'est un blog riche en nouvelles, et je regrette de ne pas passer plus souvent, j'espère que tu voudras bien m'en excuser, et si tu le permets je souhaite que tu sois dans mes liens, naturellement avec ton accord, tu me fais un petit signe de la main,
bisous amicaux d'une fille du bord de l'atlantique,
Marie

Un petit Belge a dit…

Marie, merci de votre venue sur mon blog que vous pouvez, bien entendu, ajouter parmi vos liens.