mercredi 23 octobre 2013

35ème anniversaire du décès de Jacques Brel

En ce mois d'octobre, on commémore le 35ème anniversaire du décès de Jacques Brel. Depuis 2008, une exposition permanente "Brel, j'aime les Belges" (10.000 visiteurs par an) est ouverte au public au 12, place de la Vieille Halle aux Blés en plein cœur de Bruxelles. Dès l'entrée, la reconstitution d'une plage à la mer du Nord, avec château de sable et fauteuil de plage, accueille le visiteur. La Belgique de Brel est montrée à travers la mer du Nord, puis son Bruxelles, et enfin la vie de tournée. Le deuxième décor est une simple pièce étroite et sombre, très années 50, avec une fenêtre qui a vue sur la Grand-Place de Bruxelles. Puis, on entre dans la chambre d'un petit hôtel de tournée. Des hublots, aux portes du couloir, montrent des images de Brel sur scène. Et puis la "chambre aux trésors" : l'agenda de 1957 de Jacques Brel, quelques photos de jeunesse, une montre, un briquet, les manuscrits de "L'ivrogne" et de "Marieke", etc. A partir de ce musée, on peut aussi faire une promenade de 2h40 sur ses traces dans le centre de  Bruxelles. On vous met un casque sur la tête et il suffit de suivre les indications de l'audioguide. A chaque étape, un commentaire est assuré par la voix d'un proche de Brel :  France et Miche Brel bien entendu, mais aussi ses attachés de presse et des journalistes (16 voix au total).

Retrouvez la voix de Jacques Brel sur Youtube :   www.youtube.com/artist/jacques-brel

5 commentaires:

Serge l'Optimiste a dit…

Brel, Bécaud, Brassens... toute une époque. Amitiés Petit Belge. Serge

Youri a dit…

Toute une époque où déjà il fallait aller en France pour trouver le succès ...

Célestine a dit…

Un grand, quoi qu'on en dise...

Florence a dit…

Oui, déjà 35 ans que ce grand Belge n'est plus !
Là où il est il n'a plus ce trac qui lui gâchait la vie, comme il doit être bien !
Reposez en paix Monsieur Brel, vous qui n'êtes pas mort au printemps !
Merci mon cher Petit Belge de l'évoquer !
Florence

Anonyme a dit…

Désolé de casser l'ambiance mais je n'aime pas les vieilles chansons, je n'aime pas les chansons francophones et j'ai de lui (peut-être à tort) l'image d'un homme au mauvais caractère. Alors, pour moi, Jacques Brel, c'est avant tout une station de métro à Bruxelles...