lundi 9 septembre 2019

La pâquerette belge

C'est durant la première guerre mondiale que le coquelicot, le bleuet et la pâquerette deviennent des fleurs commémoratives. Les Britanniques adoptent le coquelicot comme fleur de mémoire, les Français font de même avec le bleuet, et les Belges choisissent la pâquerette en raison de sa couleur blanche, évocatrice de la paix.

Dans les années 1930, le Fonds de la Pâquerette de l'Ancien Combattant de l'Yser vend des pâquerettes le 21 juillet et le 11 novembre pour venir en aide aux anciens combattants. La vente s'arrête dans les années 1950. Le coquelicot se répand dans les cimetières du Commonwealth, et s'impose dans les autres pays.

Lors des commémorations du centenaire de la première guerre mondiale de 2014 à 2018, le souvenir de la pâquerette belge est évoqué. Et c'est la raison pour laquelle l'asbl Pro Belgica a décidé de proposer le pin's pâquerette/drapeau belge comme nouvel article de sa boutique. Plus d'infos :  http://fr.probelgica.be/produit/pins-paquerette/

lundi 2 septembre 2019

Sixième album du chanteur belge Milow

Le 15 février 2020, le chanteur belge Milow sera sur la scène du Lotto Arena d'Anvers avec l'Orchestre Philharmonique d'Anvers. Voici la bande-annonce :  https://www.bing.com/videos/search?q=milow+lea+into+me+youtube&qpvt=milow+lea+into+me+youtube&view=detail&mid=C5E4B7F4EFBB82437B5BC5E4B7F4EFBB82437B5B&&FORM=VRDGAR

Afin de présenter ce concert et son sixième album ("Lean Into Me"), il s'est confié à la presse :

- Sur sa reprise "Ayo Technology" de 50 Cent qui l'a fait connaître en 2009 :  "Cette chanson a été une aventure incroyable. Je préfère me concentrer sur le prochain album, les prochaines chansons, les prochains concerts, parce que je me sens trop jeune pour regarder seulement en arrière, mais cette année, je me suis dit que c'est quand même important de parfois être fier de tout ce qui s'est passé".

- Sur son nouvel album :  "En 2016, j'avais perdu un peu d'intérêt pour ma guitare. Pour "Modern Heart", mon 5ème album, j'étais vraiment convaincu que je ne devais pas rester dans mon univers. Je voulais apprendre de nouvelles choses, j'ai cherché de nouvelles couleurs, de nouvelles sonorités. J'en suis encore très fier, c'était un album nécessaire. Mais ces deux dernières années, j'ai retrouvé mes racines à la guitare. J'ai fait un show case à Louvain, où j'ai joué presque tout l'album sur ma guitare acoustique. Je pense que tu ne peux faire ça qu'avec les meilleures chansons. J'aurais pu sortir cet album l'an dernier, déjà, mais j'ai voulu prendre le temps de l'améliorer, ça, c'est un grand luxe que j'ai. Je suis très, très fier du résultat. Je sais que chaque artiste dit ça à chaque album, que c'est son meilleur… Je ne dirais pas que c'est le meilleur, mais c'est celui qui représente le mieux ce que je suis comme musicien et comme personne. J'ai trouvé un meilleur équilibre entre la musique, le fait d'être en tournée tout le temps et ma vie personnelle. C'est important de prendre le temps de se poser après une tournée intense, parce qu'immédiatement, les idées reviennent. Des idées, j'en ai plein, je pense que je vais commencer à écrire le prochain album dès cet été". 

- Sur sa chanson "Michel Jordan" :  "Quand j'avais 13-14 ans, mes copains et moi, on était grands fans de basket, on jouait à la Playstation, on regardait les matchs des Chicago Bulls de Michael Jordan à la télé pendant la nuit. Et ce que j'aimais à ce moment-là, c'est qu'on pensait que c'était encore possible de devenir des joueurs de basket professionnels. A cet âge-là, tu prends 10cm en un an. On pensait encore qu'on mesurerait deux mètres. On était plein d'espoirs, plein de rêves".

- Sur son père :   "Il est décédé en 2008, ça a été un choc. Maintenant, j'ai un peu plus de recul. Une chanson comme "Michael Jordan", je n'aurais pas pu l'écrire à ce moment-là. Je comprends un peu mieux la personne que mon père était, parce qu'il était aussi un enfant de sa génération. Maintenant, quand je vois comment les papas de ma génération se comportent, ils sont présents, plus émotifs. Avec mon père, on ne parlait jamais de sentiment, jamais de "je t'aime", c'était toujours très pudique, jamais clair".  

dimanche 21 juillet 2019

Bonne fête nationale à tous !

Editorial des journaux du groupe Sud Presse (20-21 juillet 2019) :

Moules-frites, feux d'artifice, bal national, défilé militaire, visites princières dans certaines villes, etc. :  d'Arlon à Ostende, le 21 juillet est un incontournable de l'été. Certes, notre fête nationale sent parfois un peu la naphtaline. Mais il est important de fêter un pays où l'on peut se retrouver ensemble autour d'un socle de valeurs communes comme la solidarité, la liberté d'expression, la démocratie ou encore le vivre ensemble. Certes, tout n'est pas parfait en Belgique. Nombreux sont les habitants qui souffrent de discriminations, d'inégalités ou qui doivent affronter les affres de la pauvreté. Mais, n'en déplaise à ceux qui veulent la fin du pays, il faut reconnaître qu'il y fait bon vivre. L'éducation, l'accès aux soins de santé, l'espérance de vie ou encore la qualité des services publics peuvent rendre jaloux plus d'un voisin européen.

L'été 2019 sera politiquement chaud. Pour ne pas dire caniculaire. Et, contrairement aux autres années, le 21 juillet ne sera pas synonyme de vacances pour le monde politique qui devra négocier les formations de majorités. Gageons que ces négociations ne se fassent que dans un seul sens :  celui de l'intérêt de tous les citoyens. Il serait dommage de déchirer, au profit de postures électoralistes, 189 ans d'histoire commune et de réussites. Et il serait triste que le 21 juillet ne se transforme, pour les prochaines générations, qu'en un vague souvenir d'une fête dont on ne retrouverait que quelques reliquats dans les vitrines d'un musée d'histoire.

Guillaume Barkhuysen, journaliste pour les quotidiens du groupe Sud Presse              

lundi 8 juillet 2019

Pause estivale

Comme chaque année, je prends ma traditionnelle pause estivale, le temps pour moi de partir en vacances, de passer du temps avec mes proches, de me déconnecter d'Internet, de lire, de préparer de nouveaux articles pour mes blogs. J'en profite pour vous remercier une nouvelle fois pour votre fidélité….depuis 2006, vos commentaires, votre gentillesse et votre intérêt pour la Belgique. Je vous souhaite de passer un bel été, et une bonne fête nationale le 21 juillet prochain.

Profitez-en pour consulter mes deux autres blogs :   http://familleroyalebelge.blogspot.com et  http://ecrivainsbelges.blogspot.com

jeudi 4 juillet 2019

Hommage du Roi à Eddy Merckx

                 






                           Afficher l’image source







A l'occasion du départ du Tour de France depuis Bruxelles en son honneur, le champion cycliste a été reçu au château de Laeken par le couple royal avec sa famille et ses anciens équipiers.

Mais le Roi lui a aussi rendu hommage à travers un texte qui a été publié par la presse écrite. Le voici en entier :

"Il y a 50 ans, notre pays était aux anges :   30 ans après la dernière victoire belge au Tour de France, un autre Belge remportait enfin le prestigieux Tour. Ce n'était que la première de vos 5 victoires sur le Tour, mais en 1969, vous avez été accueilli comme un véritable héros. J'avais 9 ans à l'époque. Juste assez vieux pour comprendre l'impact de votre grande victoire. La tension et la joie populaire qui ont suivi sont également gravées dans ma mémoire. La joie pouvait être ressentie partout. Le monde entier vous avait reconnu comme un héros. Nous étions fiers !

Après cette victoire, de nombreuses performances fantastiques ont suivi. Vous avez remporté une victoire après l'autre et battu plusieurs records. Et vous êtes devenu un modèle de combativité et de persévérance. Malgré ces succès, cependant, vous êtes toujours resté accessible et facile à vivre, et vous avez maintenu des liens avec vos supporters et avec la population. Nous pouvons dire sans hésiter que vous êtes le meilleur cycliste de tous les temps. La fierté que vous nous avez donnée est inoubliable.

Cette année, nous célébrons le 50ème anniversaire de votre première victoire. Un moment qui est gravé dans notre mémoire et qui a bouleversé la population. Pour cela, je tiens à vous remercier au nom de notre pays.

Philippe, roi des Belges".
           

jeudi 20 juin 2019

A lire sur mon blog sur la famille royale belge

Voici 10 articles de mon blog consacré à la famille royale belge, qui a fêté ses 10 ans en février dernier :

- Les 10 ans du blog sur la famille royale belge :   http://familleroyalebelge.blogspot.com/2019/02/les-10-ans-du-blog-sur-la-famille.html

- Le rôle politique du roi Philippe :   http://familleroyalebelge.blogspot.com/2019/02/le-role-politique-du-roi-philippe.html

- Philippe, roi d'une Belgique fédérale :  http://familleroyalebelge.blogspot.com/2019/01/philippe-roi-dune-belgique-federale.html

- Conférence sur le Fonds du Patrimoine de la Fondation Roi Baudouin :   http://familleroyalebelge.blogspot.com/2019/03/conference-sur-le-fonds-du-patrimoine.html

- Mathilde, présidente d'honneur de la Fondation Roi Baudouin :   http://familleroyalebelge.blogspot.com/2019/04/mathilde-presidente-dhonneur-de-la.html

- La princesse Esmeralda sur tous les fronts en 2019 :  http://familleroyalebelge.blogspot.com/2019/04/la-princesse-esmeralda-sur-tous-les.html

- Le roi Philippe et l'Italie :   http://familleroyalebelge.blogspot.com/2019/05/le-roi-philippe-et-litalie.html

- Activités royales de mai 2019 :  http://familleroyalebelge.blogspot.com/2019/06/activites-royales-en-mai-2019.html

- Les 23 associations et fondations soutenues par la princesse Astrid :   http://familleroyalebelge.blogspot.com/2019/06/les-20-associations-et-fondations.html

- La princesse Esmeralda à l'assaut du Kilimandjaro :   http://familleroyalebelge.blogspot.com/2019/06/la-princesse-esmeralda-lassaut-du.html

lundi 3 juin 2019

L'artiste belge Thomas Lerooy

Les Musées Royaux des Beaux-Arts de Belgique présentent actuellement une exposition de l'artiste belge Thomas Lerooy. Né en 1981 à Roulers, il vit et travaille actuellement à Bruxelles. C'est la galerie Rodolphe Janssens qui s'occupe de la promotion de ses œuvres, dont voici un petit aperçu :  http://www.rodolphejanssen.com/artist/thomas-lerooy/

lundi 27 mai 2019

A lire sur mon blog sur les écrivains belges

Alors qu'on vient d'apprendre le décès de l'académicien franco-belge François Weyergans, voici les 10 derniers articles de mon blog consacré aux écrivains belges qui a fêté son 10ème anniversaire en février dernier :

- Les 10 ans du blog sur les écrivains belges :  http://ecrivainsbelges.blogspot.com/2019/02/les-10-ans-du-blog-sur-les-ecrivains.html

- "Félix et la source invisible" (Eric-Emmanuel Schmitt) :  http://ecrivainsbelges.blogspot.com/2019/03/felix-et-la-source-invisible-eric.html

- Deuxième roman pour Jean-Louis Aerts :   http://ecrivainsbelges.blogspot.com/2019/03/deuxieme-roman-pour-jean-louis-aerts.html

- "Trouble" (Jeroen Olyslaegers) :   http://ecrivainsbelges.blogspot.com/2019/03/trouble-jeroen-olyslaegers.html

- "Une drôle de fille" (Armel Job) :  http://ecrivainsbelges.blogspot.com/2019/03/une-drole-de-fille-armel-job.html

- Rik Hemmerijck, conservateur du Musée Verhaeren à Sint-Amands :  http://ecrivainsbelges.blogspot.com/2019/04/rik-hemmerijck-conservateur-du-musee.html

- La collection "De Flandre" des éditions Tétras Lyre :  http://ecrivainsbelges.blogspot.com/2019/04/la-collection-de-flandre-des-editions.html

- Recevoir l'écrivain belge Frank Andriat en classe :   http://ecrivainsbelges.blogspot.com/2019/04/recevoir-lecrivain-belge-frank-andriat.html

- Carl Norac, Poète National Belge 2020-2021 :  http://ecrivainsbelges.blogspot.com/2019/05/carl-norac-poete-national-belge-2020.html

- Premier roman de Philippe Dester(becq) :  http://ecrivainsbelges.blogspot.com/2019/05/premier-roman-de-philippe-desterbecq.html

Bonne lecture !  N'hésitez pas à nous faire part de vos derniers coups de cœur littéraires belges dans les commentaires !

jeudi 16 mai 2019

La chanteuse belge Angèle au Festival de Cannes

Née en 1995 à Uccle, Angèle (Van Laeken) est la fille du musicien Marka et de la comédienne Laurence Bibot. Cet univers familial artistique lui permet de toucher à la musique et à la chanson. Son premier album, "Brol", est sorti en 2018 et a été disque de platine.

Cette semaine, Angèle a chanté lors de la cérémonie d'ouverture du Festival de Cannes afin de rendre hommage à Michel Legrand et Agnès Varda, décédés récemment :   https://www.youtube.com/watch?v=D6KUHOmDnJs

lundi 13 mai 2019

Le retour des familles politiques belges (du nord et du sud)

Dans deux semaines, nous voterons pour les élections européennes, fédérales et régionales. Le plus délicat sera à la Chambre où le résultat du parti nationaliste flamand NVA déterminera la suite des événements pour la formation (sans doute longue et difficile) du gouvernement belge. A l'inverse, j'ai apprécié ce montage du site Internet de "La Libre Belgique" qui montrait que cette campagne électorale était aussi marquée par le retour des familles politiques belges. L'union ne fait-il pas la force?

En effet, si les écologistes (Groen et Ecolo en haut à droite) sont toujours restés un groupe soudé bilingue à la Chambre, c'était moins le cas ces derniers temps pour les familles libérale (Charles Michel et Alexander De Croo en haut à gauche), socialiste (John Crombez et Elio Di Rupo en bas à droite) et sociale-chrétienne (Maxime Prévôt et Wouter Beke en bas à gauche).  Il n'est évidemment pas question de fusion, mais il est important que ces responsables politiques se rencontrent, discutent et établissent des priorités communes.

Mon souhait pour ces élections?  Qu'une ou deux de ces quatre familles politiques ait(ent) le plus de sièges à la Chambre (devant la NVA) et puisse ainsi revendiquer le poste de premier ministre belge. Et malgré les différents scandales et abus,  allez voter car des Belges se sont battus pour qu'on instaure le suffrage universel et nous avons la chance de vivre dans une démocratie.