jeudi 7 juin 2018

Le Mundaneum

Extrait du livre "Les secrets de la Belgique" de l'historien français Pascal Dayez-Burgeon (éditions Perrin)

Paul Otlet lance le Mundaneum, une des initiatives les plus surprenantes de l'entre-deux-guerres. Fils d'Edouard Otlet, surnommé "le roi des tramways" à la fin du 19ème siècle, Paul Otlet a acquis la conviction que les conflits prennent leur source dans l'ignorance. Pour y remédier, il a élaboré un système de classement bibliographique révolutionnaire qui lui permet de répertorier et donc de faciliter l'accès à tout ce qui se publie dans le monde. Ses collections de livres, de revues, d'images et surtout ses millions de fiches de références prennent une telle ampleur qu'en 1920, le gouvernement lui concède le palais du Cinquantenaire qu'il transforme en Mundaneum, c'est-à-dire en bibliothèque nationale.

Persuadé que son initiative constitue un facteur de paix, Otlet milite alors pour la création d'une cité mondiale qu'il imagine comme une instance supranationale dédiée à la promotion du progrès scientifique et de l'entente entre les peuples. Malgré le soutien enthousiaste du grand architecte Le Corbusier, qui songe à Paris, Genève, Anvers et Bruxelles pour le réaliser, le projet n'aboutit pas. En germe, y incubent néanmoins les idéaux qui conduiront après la seconde guerre mondiale à la création de l'ONU et de l'Union Européenne.

Persuadé que l'avenir lui donnera raison, Paul Otlet met même au point un Mundaneum individuel qu'il intitule "Mondothèque". Sorte de meuble de bureau réunissant table de travail, encyclopédies, atlas, microfilms, téléphone, radio et phonographe, cette invention préfigure ni plus ni moins que l'ordinateur portable un demi-siècle avant son invention. On comprend que depuis 2012, le réseau Google considère Paul Otlet, disparu en 1944, comme un de ses grands précurseurs. Grâce au Mundaneum (www.mundaneum.org), transféré entretemps à Mons où il est possible à nouveau de le visiter, la Belgique peut s'enorgueillir d'avoir porté Internet sur les fonts baptismaux...

Pascal Dayez-Burgeon

3 commentaires:

Edmée De Xhavée a dit…

Je n'avais jamais entendu parler ni de lui ni de son Mundaneum et ce qui s'en suivit. Mai finalement, avoir des visionnaires convaincus qui, en plus, trouvent les financements et appuis pour donner vie à leur théorie, c'est une fierté. Croire en ce qu'on pense et y mettre toute son énergie, c'est une vraie mission!

C.-L. Desguin a dit…

J'ai visité ce lieu très impressionnant, à Mons. Quel travail...

Rebecca holsen a dit…

Nous offrons des prêts à toutes les personnes honnêtes pour la mise en œuvre de divers projets (achat d'appartements, achat de voiture, prêts d'investissement, remboursement de la dette, paiement du loyer ou tout autre coût lié au personnel).

E-mail: info@creditfinance-bank.com
E-mail: Rolandgadner@outlook.de
Numéro de WhatsApp: +33784505888
Site Web: https://creditfinance-bank.com