jeudi 8 mai 2014

8 mai 1945 - 8 mai 2014

Le 1er septembre 1939, l'armée d'Hitler envahit la Pologne. La France et la Grande-Bretagne déclarent la guerre à l'Allemagne. C'est le début de la deuxième guerre mondiale. Notre pays reste neutre et espère que son territoire sera respecté. L'armée belge se place le long des frontières et attend dans l'angoisse...


L'Allemagne envahit la Belgique le 10 mai 1940. Les bombardements poussent les Belges à fuir à pied vers la côte. Malgré l'aide de la Grande-Bretagne et de la France, notre petite armée n'arrive pas à résister aux Allemands... Afin d'épargner la vie de nos soldats, le roi Léopold III (commandant en chef de l'armée belge) décide de mettre fin au combat et annonce la capitulation de la Belgique le 28 mai 1940. C'est la fin de la "Campagne des 18 jours". Notre pays est donc occupé par les Allemands. Le grand-duché de Luxembourg, les Pays-Bas et bientôt la France connaissent le même sort. Les habitants de ces pays auront faim pendant quatre ans, car la plupart des récoltes étaient destinées aux soldats allemands. Des tickets de rationnement sont nécessaires pour avoir un peu de nourriture. Tout le monde vivait dans la peur des bombardements qui détruisent parfois des quartiers entiers des villes.


A la fin de 1940, l'Italie entre en guerre aux côtés de l'Allemagne. Les victoires allemandes et italiennes sont nombreuses :  après la France, la Grèce, la Bulgarie et la Yougoslavie sont, elles aussi, vaincues et envahies. Par contre, la Russie se joint aux alliés. La deuxième guerre mondiale oppose donc deux blocs : les envahisseurs (Allemagne, Italie et Japon) et les Alliés (Etats-Unis, Grande-Bretagne et Russie).


Le 6 juin 1944, les troupes anglo-américaines débarquent sur les plages de Normandie et commencent à libérer certaines régions françaises. Elles sont aidées par la brigade Piron, une unité de soldats belges et luxembourgeois qui libère notamment Deauville et Trouville. De leur côté, les Russes remportent leurs premières victoires à l'est de l'Allemagne. La Belgique est libérée en septembre 1944 par les Américains et les Britanniques.


Mais la guerre n'est pas encore finie : les Allemands reviennent en décembre 1944 pour la Bataille des Ardennes, au cours de laquelle de nombreux civils belges sont tués. La deuxième guerre mondiale se termine le 8 mai 1945 après avoir causé la mort d'environ 70 millions de personnes. N'oublions jamais leur sacrifice pour notre liberté.

10 commentaires:

Henri a dit…

La date du 8 mai n'avait pas réveillé de souvenirs chez moi. C'est tellement loin tout ça. Je me souviens : j'étais dehors, la nuit était tombée, quand j'ai entendu les cloches qui sonnaient dans les villages des alentours. J'ai compris de suite. On en avait parlé dans la journée. Même à 14 ans, je suivais l'actualité.

Youri a dit…

Pourquoi le 8 mai n'est-il plus férié dans ce pays belge ?
On fête bien encore le 11 novembre 1918 alors que plus aucun combattant de cette guerre ne vit encore.

Au fait Petit Belge, la population belge, enfin ceux qui le pouvaient, a surtout fui vers la France et ce qui deviendra ensuite la zone libre.

edmeedexhavee a dit…

Moi j'ai en effet toujours eu plus conscience du 11 novembre, parce que c'était le jour du défilé des écoles. Vrai qu'ils sont tous morts ou presque. Mais s'il n'en reste qu'un il mérite bien qu'on le fête encore... Ceci dit, c'est vrai qu'on pourrait enchaîner sur le 8 mai :)

Bon week-end...

Youri a dit…

Merci Edmée.
Il ne reste évidemment plus de poilu vivant . Le dernier, un anglais je pense, est mort récemment à plus de 100 ans.
Quant à l' exode des populations belge et française, elle se fit bien évidemment vers le sud. Pourquoi les habitants seraient -ils partis vers la côte flamande?
De nombreux camps d' accueil furent créés par la Croix-Rouge dans le midi mais aussi dans le sud-ouest.
Mon père fut recueilli dans une ferme près de Toulouse. Ma mère avait suivi la sienne en Bretagne: drôle d'idée mais elles y avaient un point de chute.

jacques robert a dit…

Et dire que le bruit des bottes résonnent à nouveau pas très loin !

Philippe a dit…

Bonjour Petit Belge, ces deux guerres ne peuvent tomber dans l'oubli, trop de morts... malheureusement certains ont la mémoire courte car les leçons du passé n'ont pas servis à tout le monde. Bon WE.

Josiane Paquet a dit…

bonjour petit belge, il est bon de nous rappeler toutes ces dates et de mémoriser notre histoire de la guerre 40-45. Nous ne devons pas oublier !
Josiane de Namur.

pâques a dit…

Mon enfance fut bercée par le récit des souvenirs de la guerre et la mort du jeune frère de mon père au combat.
Une période bien difficile !

Florence a dit…

Pour la France, ce fut aussi le début des bombardements des villes côtières, comme Nantes, St Nazaire, Lorient, Brest, Royan, etc... et plus loin : Amiens, Nanterre etc...
Bonne semaine à toi Petit Belge avec mes meilleurs bisous;
Florence

Christiane a dit…

Bonjour Petit Belge
Un très bel article et il est dommage que l'on ne parle pas de cette date en Belgique.
Moi je ne peux l'oublier...mon papa étant décédé le 24 mai 1940 .
Il me semble qu'auparavant, nous avions congé malgré tout dans les écoles et bâtiments publics ????
Moi non plus je ne suis plus régulière pour les blogs..

Je ne peux être longue ce dimanche...,mon bras et mon épaule se portent beaucoup mieux..
mais je me paie une sacrée sciatique depuis 15 jours .
Des que possible je t'enverrai les photos promises...
Bisous pour ce dimanche