mardi 18 mars 2008

Merci Michel Drucker !

Je remercie et félicite Michel Drucker pour l'émission qu'il a consacrée à notre pays et qu'il a présentée avec Fabienne Vande Meerssche ce samedi 15 mars en direct de la très belle grand-place de Bruxelles. Pendant 2h30, on a pu découvrir sur scène et dans le public quelques-uns des meilleurs ambassadeurs de la Belgique : le musicien Toots Thielemans, les chanteurs Salvatore Adamo, Arno, Maurane, Plastic Bertrand, Frédéric François, Jean Vallée et Annie Cordy, les acteurs Pascal Duquenne et Benoît Poelvoorde, les Frères Taloche, le champion cycliste Eddy Merckx, l'humoriste Virginie Hocq, le baryton José Van Dam, le dessinateur Philippe Geluck, ainsi que des membres du cortège de l'Ommegang. Plusieurs artistes présents ont rendu hommage à Jacques Brel. Des reportages ont évoqué l'Atomium, Manneken-Piss, les galeries du Roi et de la Reine, notre cinéma, nos sportifs, le chocolat, etc. Même la drache nationale était présente! Certains esprits grincheux ont reproché l'absence de telle ou telle personne, mais il faut reconnaître que la soirée était réussie et a donné une belle image de la Belgique. Les retombées économiques ne sont pas négligeables avec la présence de 400 techniciens de France 2 pendant une semaine dans notre capitale.

J'espère de tout coeur que cette émission aura rendu les Belges plus fiers de leur pays. Petite par la taille, la Belgique possède un remarquable patrimoine architectural, de beaux endroits verdoyants, une vie associative très importante, de très nombreux talents (notamment dans les arts plastiques, la littérature, la bande dessinée ou l'économie) et un folklore désormais reconnu par l'Unesco. Notre pays multiculturel accueille également plusieurs institutions européennes, dont les fonctionnaires et diplomates font vivre notre économie et découvrent notre culture et notre sens de la fête. Vive la Belgique! Leve België!

5 commentaires:

Ø a dit…

Je n'ai pas vu l'émission car je me passe parfaitement de télévision.
Je remarque cependant que dans la liste des invités ou personnalités évoquées, on n'y trouve que des francophones.
L'alibi flamand Arno peut être considéré comme francophone...

On retrouve les mêmes mécanismes que lors du lancement de la pétition pour l'unité de la Belgique.

Château La Frite a dit…

En effet.
Franc succès belgicain .
Quelques chanteurs italo-belges sur le déclin ...
La folle d'Annie Cordy, vraie belgicaine du XV° arrondissement de Paris....
Un champion cycliste qui ne fait plus de vélo depuis 30 ans...
Arno, flamand pur jus qui a trouvé la notoriété depuis qu'il éructe aussi en français...
Poelvoorde imbibé comme souvent...
Les Taloche (où comment nous refaire du Laurel & Hardy 60 ans plus tard), tu parles d'un humour ...
liste non exhaustive....
Faut vraiment pas grand chose pour vous rendre heureux.

Allez mon petit père, on a un gouvernement. Toujours quelques mois de "sauvés" ....

belgium4everman a dit…

C'était sympa mais je trouve triste que la Belgique d'aujourd'hui soit toujours représentée par des artistes d'hier, la plupart des artistes, et des chansons, dataient ... Et à la fin de l'émission j'avais l'impression que la musique belge se résumait à Jacques Brel, Jacques Brel et Jacques Brel.

Les groupes jeunes dont un reportage a parlé en début d'émission auraient du être plus présent (dEUS, été 67, Hooverphonic, ...) Pour finir, Arno sauve la mise (encore une fois).

Mais ne soyons pas négatif, la RTBF ou RTL n'a jamais fait la moitié du quart du dixième de ce qui a été fait ici alors Bravo !

Edmée De Xhavée a dit…

Eh bien moi je regrette de ne pas pouvoir la voir, cette émission! Il y a toujours moyen de critiquer, et sans doute y-a-t-il effectivement toujours quelque chose à critiquer... Mais que ce soit essentiellement des artistes francophones semble inévitable, avec Michel Druker, non?

Allons, soyez beaux joueurs, ayez un peu d'enthousiasme, fermez les yeux sur les lacunes que vous voyez, et laissez vous aller! On n'est Belge qu'une fois! :)

Château La Frite a dit…

@ de Xhavée

On n'est belge qu'une fois .....
Heureusement, ça ne va plus durer très longtemps.