jeudi 14 décembre 2017

Nouvel album de Girls in Hawaïï

Le groupe belge Girls in Hawaïï vient de sortir un nouvel album intitulé "Nocturne", et commence une tournée en Belgique et à l'étranger. Pour les écouter sur YouTube :   https://www.youtube.com/watch?v=XYeVO9lvuHg

Ils viennent de répondre aux questions des quotidiens du groupe Sud Presse :

"Depuis la sortie de votre précédent album, "Everest" en 2013, et du live "Hello Stange", que s'est-il passé jusqu'à ce "Nocturne"?
- Deux choses majeures en fait :  garder l'énergie de la tournée "Everest" qui avait été hypernourrissante à ce niveau-là. Puis pour ce nouvel album, on est aussi partis sur quelque chose de moins synthétique et moins boisé, dans l'esprit du live "Hello Strange", où chaque instrument avait sa place.

- A quoi fait référence "Nocturne", le titre de l'album?
- On aime qu'il y ait du sens dans le titre de nos albums et qu'il ne soit pas trop évident. "Everest" était chargé de sens parce que c'était l'album du renouveau du groupe. Tout y était très instinctif, presque vital. Pour celui-ci, on ne savait pas trop quels thèmes aborder. Du coup, des membres du groupe ont fait quelques séances d'hypnoses pour explorer nos langages inconscients. On voulait laisser venir les choses, écrire sur ce qui nous passait par la tête. Du coup, tout l'album a pris comme ça une ambiance d'écriture automatique. L'image que l'on a eue tout de suite en tête pour illustrer cette musique provenait du monde de la nuit : pas celui de la fête, mais plutôt celui des rêves. On voulait un titre et une pochette qui transmettent cela.

- Vous jouez maintenant depuis maintenant 17 ans. Malgré tout, cela reste excitant d'entrer en studio pour donner forme à un nouveau disque?
- Assez étonnamment, oui!  On est toujours enthousiastes. Il y a bien sûr une part d'habitude parce qu'on sait maintenant comment les choses vont se passer. On ne se dit plus :  "Ouais, on va bosser et boire des coups jusqu'à 6h du matin!". Nous avons plus de maîtrise et d'ailleurs, cela se retrouve dans le résultat. Mais nous restons aussi excités à l'idée d'entendre ce qui va sortir du studio. "Nocturne" est le premier album que nous avons enregistré dans un état d'esprit très relax. Quand on est sorti des tournées "Everest" et "Hello Strange", pour la première fois, on n'en avait pas marre. D'habitude, en tournée, on est complètement rincés un moment ou l'autre. Ce changement, on le doit à des conditions de tournées plus confortables. Le groupe est plus installé. Nous disposons d'un bus de tournée, un roadie, un tour-manager. Nos premières tournées étaient géniales, mais on était cramés au bout de quelques jours. On faisait tout le temps la fête, on dormait quatre heures par nuit, et on faisait des centaines de kilomètres par jour en camionnette. A ce rythme-là, tu tiens une semaine, et après t'es fini! Aujourd'hui, les conditions font qu'on tient mieux sur la longueur.

- Bref, vous entamez cette nouvelle tournée avec un état d'esprit parfaitement zen?
- Oui! Même si on se demande toujours comment les nouveaux morceaux seront accueillis. Mais ce stress positif fait partie du jeu. Nous nous définissons surtout comme un groupe de scène, et nous attendons donc ces concerts avec un maximum d'impatience. On n'est pas un groupe qui répète pendant des mois avant de rentrer en studio. La première fois où l'on joue les morceaux en groupe, c'est quand l'album est fini. Il y a donc toute une relecture du disque avant d'arriver à la version live. Notre défi, maintenant, c'est de trouver comment faire sonner ces nouveaux morceaux, qui ont été enregistrés sans guitare, sur scène". 

1 commentaire:

edmeedexhavee a dit…

Comme je n'écoute jamais la radio et ne regarde jamais les émissions de variété, eh bien tu ne seras pas étonné que je ne connaisse pas. Vois agréable en tout cas...