dimanche 23 août 2015

Les vacances du chanteur belgo-rwandais Jali

D'origine rwandaise, Jali (né en 1988) passe toute son enfance à Bruxelles. En hommage à son pays natal, il choisit son nom de scène en référence à Jali, la plus haute montagne de Kigali. Il commence à se faire connaître en assurant les premières parties de Bernard Lavilliers et Gérald de Palmas en Belgique et en France. Son style est un mélange de folk, soul et chanson française. Ce jeune auteur-chanteur-compositeur a sorti deux albums :  "Des jours et des lunes" (en 2011) et "Une seconde avant l'aube" (dont il fait actuellement la promotion).


Pour écouter Jali :   www.youtube.com/watch?v=f4E6a6GrEZY


Il vient de répondre au questionnaire du groupe Sud Presse sur les vacances :


Sa destination de vacances favorite :  "New York. Je rêve d'y aller, surtout pour aller dans des magasins d'instruments de musique. J'aimerais bien pouvoir dire : "Cette guitare-là, je l'ai achetée à New York"".


Le lieu de vacances où il ne retournera jamais :   "Une ville dans le fin fond de la Chine. Je l'ai visitée quand j'étais en tournée, je ne connais même plus son nom car il était imprononçable, et je n'aimerais bien ne plus jamais y mettre les pieds! L'indice de pollution était de 350.000. C'était horrible. La nourriture était atroce ; çà n'a rien à voir avec la nourriture des restaurants chinois ici. J'étais malade. En plus, c'était la première fois que je partais aussi longtemps. Je me levais à 5h du matin, j'enchainais vol sur vol. Mon souvenir de cette tournée est très mitigé. Heureusement que le public chinois m'a super bien accueilli".


Plutôt plage ou montagne? :  "Plage mais pas au soleil à cuire comme un steak. Je suis assez bronzé! Je déteste le soleil. Ce sera plutôt à l'ombre, sous un parasol, avec un cocktaïl".


Plutôt city-trip ou all-in ?  "Plutôt city-trip. Je suis tellement bordélique et désorganisé que si je dois partir à l'étranger, je le déciderai la veille. Récemment, je suis parti à Londres sur un coup de tête. J'ai pris la décision le matin même".


Son meilleur souvenir de vacances :   "La première fois que je suis retourné au Rwanda après l'avoir quitté pour venir faire mes études en Belgique. Mon père m'avait promis de me payer le billet d'avion si je n'avais pas de seconde session. J'ai réussi et je suis retourné à la maison".


Son plat préféré l'été :  "La pastèque".


Son cocktaïl préféré :  "Le mojito".


Ce qu'il a fait cet été :   "De la musique. Je voulais retourner en studio pour écrire de nouveaux morceaux pour moi ou pour d'autres artistes. Il y a deux ou trois personnes avec lesquelles j'aimerais beaucoup collaborer";


Plutôt vacances entre potes ou en amoureux :   "En amoureux, je ne l'ai jamais fait. Plutôt entre potes...avec mon amoureuse. En groupe, quoi!".


Son moyen de transport préféré :  "Je déteste le train car j'ai l'impression que çà va trop lentement. J'adore la voiture parce que tu es libre. Tu peux t'arrêter quand tu veux".

2 commentaires:

Philippe D a dit…

Je l'aime plutôt bien, ce Jali!
Bonne dernière semaine de congé.

edmeedexhavee a dit…

En lisant le compte-rendu de cette tournée chinoise... je réalise une fois de plus que pour réussir dans bien des métiers, il faut aussi "manger de la vache enragée" car ce fut loin d'être glamour, le pauvre :)...

Je ne le connais pas mais c'est tout à fait normal: je n'écoute jamais jamais la radio ni ne regarde les émissions de variété. Donc des générations de chanteurs passent près de moi sans que je le sache....