jeudi 3 mai 2007

Petit sondage avant les élections fédérales

Parmi ces hommes politiques, lequel aimeriez-vous avoir comme premier ministre après les prochaines élections : Yves Leterme (CD&V), Johan Van de Lanotte (SPA), Guy Verhofstadt (VLD), Elio Di Rupo (PS), Didier Reynders (MR) ou Louis Michel (MR)? N'oubliez pas de justifier votre réponse.

6 commentaires:

Jean-Francois a dit…

On va commencer par les niet : Leterme, VDLanotte, DiRupo et MIchel, pour de diverses raisons, allant du manque de charisme, aux caeroles carolos pour finir a l' extremisme un peu trop extraverti...

reste Reynders qui s' il a le profil intellectuel [ce dont nous avons besoin, on parle quand meme de gerer le pays] ne passera que tres mal au niveau flamand et sans doute pas trop bien non plus avec le PS. Helas...

Reste Verhofstadt, qui quoi qu' on en dise ne s'en sort vraiment pas si mal que ca... Un choix de raison, mais coherent.

Milquet? Euh, non c'est pour rire...

Fitman (http://fitman.wordpress.com)

Alicia Vandenabeele a dit…

Bonjour,
Evidemment je dis Di Rupo. J'élimine de suite les Flamands (soyons un peu chauvins, ça nous ferait du bien) car je me dis qu'un Wallon peut tout aussi bien être Premier. J'élimine Reynders et Michel qui ne correspondent absolument pas à ma philosophie de vie ni ma façon de penser. Créer plus de richesse pour les mieux nantis et puis le reste, pfff!Beaucoup de propagande électorale en disant que la droite est plus sociale que la gauche et puis il suffit de gratter un peu... Chasser le naturel, il revient au galop... Je rassure Jean-François, les casseroles carolos et autres vont et règlent leurs compte avec la justice et c'est normal! Bon, je l'avoue, moi dans le rôle du Premier Ministre, je vois bien Rudy Demotte. (Chut, ne le répétez pas, Elio va se fâcher! Rire!). D'abord, il est bilingue. Puis, il a redressé plus que mieux le département de la Sécurité sociale. Ce département n'était pas simple à gérer. Même les Flamands reconnaissent qu'il a fait du bon travail, Ecolo aussi d'ailleurs. Aujourd'hui, la Sécu a un boni de sept cents millions d'euros. Je crois donc qu'il a prouvé qu'il était capable de redresser un navire en perdition. Alors pourquoi pas le pays?

Philip a dit…

Leterme me semble s'être lui-même exclus en se posant en défenseur des seuls intérêts flamands, Vande Lanotte me semble compétent et pragmatique même s'il lui manque incontestablement de charisme et de vision de ce côté-ci de la frontière linguistique. Enfin Di Rupo manque singulièrement de compétences linguistiques et passe tellement mal en Flandres, que les conséquences communautaires seraient véritablement désastreuses. Reste Michel et Reynders, je me refuse à départager les deux qui possèdent chacun outre de réelles compétences linguistiques des qualités propres très différentes et très complémentaires. Enfin, je crois que vous oubliez dans ce sondage un peu vite Verhofstadt, qui ne me semble pas avoir dit son dernier mot!!!

Transcript7 a dit…

Yves Leterme.
Je pense que la Wallonie a besoin d'un electrochoc pour se réveiller.
Ce sera aussi l'occasion à Leterme d'adopter une position moins radicale.
Souvenez-vous Guy Verhoofstadt et ses positions très flamingantes au temps de la Volksunie .
Regardez le maintenant, c'est le jour et la nuit même si au fond de lui il a conservé un embryon de flamingantisme .

Karim Majoros a dit…

Jean-Michel Javaux !

http://www.majoros.net

christophe a dit…

Verhofstadt. Le plus libéral du lot. Et pragmatiquement, il est néerlandophone...
Sinon, pourquoi pas Alain Destexhe :-D Il est très compétent et son regard critique sur la malgouvernance wallonne devrait plaire aux flamands.